août 29, 2014
Sandy

S’offrir contre de l’argent

Suite de ma 2ème expérience de pute. J’étais donc rentrée en contact avec ce monsieur qui savait bien s’exprimer et qui savait bien ce qu’il voulait aussi. Ce ton classe mais ferme je dois l’avouer m’a de suite beaucoup plu. Après quelques mails de formalités d’usage, nous entrons dans le vif du sujet.

« Pas de problèmes pour que votre mari soit là. Au contraire, les scenarios candaulistes m’excitent encore plus. Je vous propose de venir dans mes bureaux le soir tard. Je veux vous voir dans un collant noir très fin d’une bonne marque. Je veux une chatte rasée et épilée. Je vous veux talons et tout en noir. Je ne veux pas qu’on me voit sur les photos (aucune partie de mon corps). Je veux que vous me suciez jusqu’à ce que je jouisse sur votre visage. Je vous propose 200€.  »

Le tarif couvrait ma petite robe. La proposition totalement indescente m’allait bien. J’ai dit oui. Rendez-vous est pris.

Le soir même je m’apprête pour mon client. J’étais toute excitée. Toujours ce mélange d’inconnu, d’interdit, de sexe, d’argent… Luc était aussi en joie… Collants noirs, robe noire, talons noirs. Je respectais à la lettre les consignes. J’enfile l’imper, nous partons avec Luc.

Zone de bureaux pas loin de Bordeaux. Je sonne.
« Oui montez, c’est au premier. »
Effectivement seule une case au premier étage du petit immeuble de bureau était encore éclairée par la lumière blafarde d’un néon.
Ascenseur. Tension, excitation.

« Bonsoir, bienvenue. »
Un homme plutôt pas mal m’ouvre la porte. Sourires complices. Le mec parait être cadre. 45, 50 maxi.
« C’est la première fois que vous faites ça ? »
« Non la deuxième. »
« Je vois. Voici pour vous. » Il me tend la liasse de billets de 20€.
« Merci. »

« Ca vous dérange si je fais quelques photos avec l’argent. C’est pour mon blog. »
« Ah mais vous avez un blog ?! »
« Oui MaFemmeEstUneSalope.com ».
« Félicitations pour le nom de domaine. »
« Merci. »
« Je vous en pris pour les photos. Je vous demande juste de faire en sorte qu’on ne puisse pas reconnaître mes locaux. »
« Bien entendu je comprends. »

Il s’assoit dans un coin de la salle. Et matte.
De mon côté je me mets sur une chaise de bureau. Remonte ma jupe. Je n’avais pas mis de culotte. Mon client se branle de son côté. Voici les premiers clichés.

Il finit par se lever.
« Si je peux permettre, une proposition pour vos photos. »
« Oui tout à fait. »
Luc se recule. Il me lance …

à suivre !

août 27, 2014
Sandy

Qui me rejoint sur Facebook ?

Update : FB m’a déjà bloqué mon premier compte ! Voici le deuxième où je vous attends !

Bon ça y est, je me suis décidée à ouvrir un compte coquin sur Facebook. Bien sûr j’ai déjà un compte « normal » mais là c’est mon compte lié à ma vie X et lié à mon blog, donc à vous qui me lisez. Ajoutez-moi comme amie ici. Vous savez combien je suis open, donc il a fort peu de chance pour que je refuse.

Alors à tout de suite ?

août 25, 2014
Sandy

L’école de la fellation

Ou l’école des suceuses ! C’est en Moldavie que vient d’être créée la toute première école entièrement dédiée à l’art de la fellation ! Apparemment il existe déjà de par le monde pas mal de cours donnés pour bien sucer un mec, mais créer une école rien que pour ça, c’est une première ! Et vous l’avez compris, une suceuse comme moi, je trouve l’idée excellente !

Bon je ne l’avais pas mis dans mon top 10 des métiers que j’aurais pu faire mais j’aurais du : les hommes me reconnaissent la qualité d’avoir une bouche assez experte en bonne pipe. Et je dois dire que je ne boude pas mon plaisir généralement : je suis très ardue à la tâche. Demandez à mon patron, je le suce quasiment au moins une fois par semaine, souvent à l’heure du café, et il ne tient généralement pas plus de 2 min. Et du coup j’ai la crème pour mon café. Si vous voulez vérifiez par vous même, je vous conseille la vidéo où je suce un fan avec sa queue dans un collant. Un exercice pas évident, uniquement réservé à une pro de la pipe, comme moi.

Par contre je ne sais pas ce que vous en pensez mais s’exercer sur des godes en plastique, je trouve ça très moyen. Moi, si je devais monter mon école de la fellation, et ça serait une belle idée de business pour moi, je pense que je prendrais des vrais mecs ! Je suis sûre que vous postuleriez comme cobaye non ? Bon si je donnais 2 sessions de cours par jour à raison de 5 jours ouvrés, je devrais sucer 10 mecs par semaine. Ca m’irait pas mal.

Et même si vous n’êtes pas cobaye, je suis certaine que vous êtes plutôt favorables, voir très favorables à ce genre d’école, je me trompe ? Vous avez déjà vu en France des cours de fellation ?

 

août 20, 2014
Sandy

Le clip le plus sexy en collant ?

Ca y est, petit à petit je me reconnecte après quelques semaines de vacances bien méritées ! On commence doucement avec un petit clip vidéo ultra sexy : Call On Me. J’adore ce clip (et la chanson d’ailleurs). Une salle de gym, des demoiselles en tenue de gym, un mec. Et cette prof qui porte un très joli collant blanc transparent. J’avoue qu’en la regardant j’ai des envies de bisexualité très forte. J’aurais bien mis le nez dans ce superbe fessier…

Et vous vous aimez ce clip ?

juil 2, 2014
Sandy

J’ai encore fait la pute…

Oups I did it again… et oui que voulez-vous… je vous avais déjà dit ici même que j’avais joué le pute, d’ailleurs sur une initiative très cochonne de mon mari. Et si vous avez tout lu, vous vous souvenez que j’avais adoré cette expérience hors norme. Et c’est resté dans un coin de ma tête…

Je tombais récemment sur une superbe robe. Le coup de foudre shopping comme toutes les nanas connaissent. Nous gagnons pas trop mal notre vie avec Luc, surtout avec mes petits à côtés de mon patron, mais nous avons fait quelques investissements récemment et nous avons plutôt un train de vie sympa. Ce qui fait que sur certains trucs je ne fais pas tout le temps ce que je veux. Or cette robe je la voulais absolument. Et pas question de restreindre notre rythme de vie.

Vous me connaissez, coquine à souhait, je me suis tout de suite remémorer cette expérience de prostituée. Vendre son corps. Un jeu de rôle qui m’avait donner tant de plaisir… ni une, ni deux je voulais recommencer ! J’en parle à Luc. A ses yeux j’ai tout de suite vu que c’était oui…

Le soir même je me mets sur quelques sites. Je sais tourner mes petites annonces pour faire comprendre aux éventuels clients ce qui les attends. Je mets les bonnes photos. A peine 10 minutes plus tard j’avais quelques touches. J’avais mis des photos de moi en collant donc je suis plus tombée sur des fétichistes. Il y a eu de tout.

- le nulos :  » Salut, pour 20€ tu suces ? » > je n’ai pas répondu, à la limite pourquoi pas mais faut le présenter un peu mieux, faire monter le désir…
- le client d’escort pour une soirée : « Bonsoir, je souhaiterais que vous m’accompagniez lors d’une grande soirée, quels seraient vos tarifs » > le trip peut-être marrant mais je préfère quand Luc est là et puis c’était pas le trip du moment
- le prépubaire : « Hello, J’ai 19 ans, je n’ai jamais couché avec une femme. Je suis étudiant donc pas beaucoup de moyen… » > ça je pense que je ne suis pas près de le faire, je veux prendre du plaisir quand on me saute et un puceau je suis pas sur d’en prendre…
- et enfin le potentiel : « Bonsoir, vous êtes divine, entre courbes sensuelles et bestialité sexuelle évidente. Rien qu’en lisant votre annonce et regardant vos photos, j’ai très très envie de vous. Je n’ai pas de problème d’argent, je serais ravi de vous rémunérer pour vous voir comme j’ai envie de vous voir… je continue ? »

A votre avis j’ai répondu quoi ?

La suite au prochain épisode !

juin 19, 2014
Luc

Mon 5 photos préférées de Lady Nylon

Non je ne fais pas d’infidélité à ma femme ! Quoique avec tout ce qu’elle prend, j’aurais le droit mais ce n’est pas le cas. Et puis je lui ai demandé la permission. Et puis, zut, pour mater on a quand même le droit non, même sans demander ! Bref quand Lady Nylon m’a demandé de sélectionner les 5 photos de son blog qui me font le plus bander, je ne me suis pas gêné pour prendre mon temps et scruter les centaines de pages de ce délicieux blog. Et voici ma sélection :

#1 La secrétaire de direction en bas chairs

Evidemment ça m’a fait penser à Sandy ! Superbes bas chairs, mules tout ce que j’aime.

Continue reading »

juin 12, 2014
Sandy

Mon cul en collant fait table de signature

Tiens ça fait un petit moment que je ne vous ai pas parlé de mon boulot et des frasques de mon boss. C’était la semaine dernière en pleine après midi. J’avais préparé le matin même un contrat que mon boss allait tenter de « closer » dans la journée. Plutôt un petit contrat mais qu’une fois signé pourrait en amener d’autres plus gros.

Notre client est une jeune boite. Tout comme son patron. Genre 25, 26 ans. J’avais senti mon patron agacé d’avoir un peu de mal à faire signer le contrat à un petit jeune. Il avait déjà dû consentir une ristourne pour amadouer le petit. Bref mon patron, et moi même, espérions que cela se fasse cette aprèm.

Je n’avais pas trop de nouvelles dans l’après midi, j’ai même pensé que c’était loupé pour cette fois-ci, surtout quand mon boss m’a appelé pour me dire : « Sandy, vous pouvez venir dans mon bureau. Sans culotte mais avec votre collant merci. » Surement la pipe habituelle du patron ou un petit moment de bonheur pour ses yeux de vieux bonhomme.

Je vais aux toilettes. Enlève mes collants, enlève ma culotte, remets mon collant, direction le bureau du boss. Je frappe. « Entrez ».
Quelle surprise quand je vois le jeune chef d’entreprise., notre (futur ou ex) client encore dans le bureau. Je ne sais pas si il était déjà là quand mon boss m’a appelé au téléphone.
 » Monsieur, que puis je pour vous ? »
« Tenez, penchez vous sur mon bureau. »
Il m’indique l’emplacement, je m’exécute.
 » Ne bougez plus ».

Il relève ma jupe, laissant apparaître mon cul sans culotte et en collant chair transparent.
 » Vous voyez ce beau cul mon cher Philippe ? »
« Euh oui… »
 » Et bien je vous l’offre quand on signera le troisième contrat. »
Je ne bouge pas.
 » En attendant, signer ce premier contrat, le début je l’espère d’une longue collaboration. »
Il pose sur mon cul une pochette carton avec j’imagine à ce moment là le contrat dessus. Je sens le Philippe tout proche de moi, je vois ses chaussures au niveau de mes talons aiguilles. Une légère pression se fait sentir sur mes reins : il est en train de signer le contrat sur mon cul !

« Félicitations mon cher Philippe ! ».
Je ne bouge toujours pas, ils se serrent la main. Mon patron fait claquer mon collant avec un papier. J’ai pu voir en rentrant dans mon bureau que c’était un billet de 100€. Il me met une bonne tape sur les fesses : « Merci ma chère Sandy, vous pouvez retourner à votre bureau. »

Je me relève, la jupe tombe toute seule. Je tourne les talons.
« Messieurs. » Et je m’en vais.

Bon j’avoue au delà du petit billet de 100€, j’ai beaucoup aimé ce petit moment… c’est mal ?

Voilà la vision qu’a eu ce bon petit Philippe :

 

juin 5, 2014
Sandy

Sex Factor à la télé ?

Mais quelle bonne idée ! Organiser une télé crochet dédiée au porno ! C’est évidemment aux Etats-Unis que Sex Factor va sortir cette toute nouvelle émission pour choisir les nouvelles stars du porno. 8 mecs, 8 nanas en compétition et un jury taillé sur mesure : Lexi Belle , mannequin de l’année pour Penthouse, Tori Black, star du porno US, Keiran Lee, acteur porno US, et l’actrice porno US, Remy Lacroix, élue meilleure allumeuse 2013 aux AVN awards. Du high level donc ! La vidéo de présentation :

J’ai hâte de connaître les différentes épreuves. Si il y en a une de secrétaire salope, ce qui ne serait pas étonnant, je pense pouvoir tirer mon épingle du jeu…

D’ailleurs j’aurais déjà quelques titres en tête pour l’adaptation de Sex Factor en France :

« A la recherche de la Nouvelle Star… du X »
« The Ace, le plus beau cul »
« Le Sexe est dans le prés »
« Star du Porno Academy »
« La plus belle salope de France »
« Top Cul »
« La France a une incroyable salope »
 » Baise Express »
« Master Cul »
« Cauchemar au lit »
 » Les Anges de la pornographie »
 » Qui veut sauter ma femme ? »

Vous en voyez d’autres ? Bon en tout cas moi je postule direct. Bon le seul soucis reste l’anonymat pour moi…

mai 19, 2014
Sandy

Doigtée par un inconnu dans un bar

Suite de mon petit apéro. Nous venons de finir nos petites photos dans les toilettes. Nous sortons. Une chance pour nous, personne qui attendait devant les toilettes. Nous n’avions pas été repérés !

Nous remontons les escaliers. Reprenons notre place et je sens une fois de plus les quelques regards du jeune homme qui avait l’air de m’apprécier. J’entame mon 3éme verre quand il passe juste à côté de nous. Je me lance.

« Bonsoir ! »
Le jeune homme un peu surpris par mon intervention, mais content, se retourne et nous salue Luc et moi. Il enchaîne :
« Vous ne devez pas venir souvent, il me semble que c’est la première fois que vous venez, je m’en serais souvenu sinon. »
« Oui effectivement avec mon mari, on ne sort pas si souvent que ça. »

Les bases du jeu étaient lancées. Quelques banalités plus loin, il tente un coup :
« Si je peux permettre, il me semble que vous êtes descendus tous les deux aux toilettes tout à l’heure, non ? »
Plutôt culotté et observateur le gars. Il fallait saluer cette faculté d’observation comme il se doit :
« Ah vous nous avez percé à jour !
C’est vrai on est plutôt des bons vivants, on aime bien s’amuser. »

Luc intervient :
« Tiens par exemple, que pensez vous des jambes de ma femme ? »
Il pose son regarde sur mes jambes gainées de nylon.
« Ca j’avoue, elles sont magnifiques. On ne voit qu’elles dans le bar d’ailleurs. »

Luc continue :
 » Je peux vous dire qu’au toucher c’est aussi bien. Allez-y, mettez votre main sur son genou, vous verrez. »
Le jeune homme commence à sentir monter la chaleur. Il ne sait pas bien si on bluffe ou pas.
J’ajoute :
 » Si c’est mon mari qui vous le demande, je vous en prie, je veux avoir votre avis. »
Sa main se pose délicatement sur mon genoux. La paume bien à plat pour toucher le plus de cm2 de ma jambe sous ce collant fin.

« Ah effectivement, c’est très agréable. Mais bon ça reste un genoux ! »
Appel du pied assez clair.

Il enchaîne :
« Je vais aux toilettes. »

Petits frissons, échange de regard avec Luc, sourires, nous nous levons et descendons à notre tour 30 secondes après.
Nous arrivons en bas, la porte s’ouvre devant nous.
 » Je vous attendais » nous dit le jeune homme.
Nous entrons, il referme la porte.

Frénésie : avec l’alcool, la peur d’être découvert, se retrouver à 3 dans une toilette avec cet inconnu. Cocktail explosif.
Luc m’ordonne de mettre les mains contre le mur. Il soulève ma jupe et fait apparaître mon cul en collant.
 » Cambre toi un peu ma salope, pour bien offrir ton cul. »
Je me cambre.

Luc sort l’appareil photo.

Le jeune homme colle sa main ferme contre mon cul.
Je lui lance : « Vas y, fais toi plaisir. »

[update : malheureusement la copine du mec est tombée sur les photos, on a donc du les enlever mais voici mon cul quelques minutes avant ce moment; imaginez moi juste cambrée et avec la main d'un mec bien à plat sur mon cul]

Il n’en revient pas.
Il commence à mettre un doigt à travers le collant. Je gémie de plaisir.

Luc laisse l’appareil photo, me fait tourner un peu sur moi, avec toujours la main du jeune homme sur le cul, me prend les cheveux pour me rouler une pèle goulûment. J’adore l’image : je suis dans les toilettes d’un bar, la jupe relevée et cambrée, en train de rouler une pèle à mon mari et me faire doigtée par un inconnu.

Luc me tire un peu les cheveux, me fait tourner légèrement la tête :
 » Tiens roule une bonne pèle à notre invité. »
L’invité ne se fait pas prier, il enfonce sa langue dans ma bouche tout en gardant sa main bien au chaud sur mon cul.
Dans le même mouvement il met sa main sur chatte, main que j’appuie. Luc a immortalisé le moment :

[update : malheureusement la copine du mec est tombée sur les photos, on a donc du les enlever mais me voici quelques minutes avant ce moment; imaginez moi juste cambrée et avec la main d'un mec à la place de la mienne]

 

Mais des bruits dans l’escalier nous font revenir à la réalité. Nous sortons précipitamment, assez rapidement pour que personne ne se doute de rien.

Une dernière surprise nous attendait. Nous reprenons nos esprits au bar, notre invité fumant une clope à l’extérieur. Quand le patron s’approche de nous.
« Excusez-moi, mais j’ai l’impression que vous jouez un drôle de jeu dans mon établissement ».

Aie, une fois de plus grillés. On n’est décidément pas bon. Et cette fois ci le mec le prend pas trop à la rigolade.

Nous restons un peu figés et intimidés.
« Oui parce que j’ai une caméra en bas et je vous vois depuis tout à l’heure sortir des toilettes à deux ou trois. »
Luc prend la parole :
« Oui excusez-nous, c’est vrai. On le fera plus, d’ailleurs nous allions nous en aller. »

Le patron enchaîne :
« Ah non, non, pardon ce n’est pas ce que j’ai voulu dire. Votre femme est superbe, vous avez bien raison de vous amuser de la sorte !
D’ailleurs j’ai vu que vous aviez l’appareil photo. J’ai beaucoup de travail ce soir mais est ce que ça vous dirait si je fermais le bar un soir de semaine, rien que pour vous, pour que vous puissiez prendre les photos qui vous plaisent ?! »

Nous allions de surprises en surprises ce soir là.
« Avec joie » répondis-je.

Le patron :
« Je vous donne ma carte, contactez moi pour qu’on trouve une date. »

Nous sortons finalement de ce bar avec un grand sourire sur le visage. Un petit coup au jeune homme qui m’a doigté dans les toilettes. C’est certain, nous reviendrons prendre un apéro ici…

mai 17, 2014
Sandy

Exhib dans un bar

C’était mercredi dernier. Un joli petit bar. Luc et moi avions décidé d’aller prendre un verre à l’heure de l’apéro. Nous nous sommes donné rendez-vous directement après le travail. Je suis donc arrivée au bar en tenue de boulot. Et moi mon boulot, comme vous le savez, c’est secrétaire salope ! Alors question tenue, en général, je suis plutôt du genre sexy et ce soir là tout particulièrement : talons aiguilles, jupe très courte (mi cuisse), collants chairs transparents.

J’arrive sur place. Pas beaucoup de monde, ce qui fait que mon entrée a encore été plus remarquée. J’ai tout de suite senti les yeux masculins (et féminins) se poser lourdement sur moi. Enfin sur mes jambes. Et je dois bien vous l’avouer : ça m’a bien lancé…

Mon chéri était déjà là. Petit verre de vin blanc. Le patron me serre avec un petit sourire malicieux. Je n’avais encore quasiment rien, mon attitude avait parlé pour moi. Au zinc, un jeune homme souriant, plutôt mignon, me lançait quelques regards, l’air de rien. Je dis à Luc que manifestement ce monsieur m’aime bien. Il l’observe discrètement et me confirme mon impression.

Après deux verres je commençais à être bien chaude. Je croisais, décroisais mes jambes. Assises sur le tabouret du bar, ma jupe remontait très haut. Mes jambes brillaient à la lumière.

Luc me lance : « j’ai envie de voir ton cul, là au bar ».
Je lui réponds : « Allons aux toilettes. Tu as ton appareil photo ? »
« Oui. »
« On va faire des photos pour mes  fans ! »
« Go ! »

Sans vraiment se cacher, nous descendons tous les deux aux toilettes. Pour donner le contexte, c’est plutôt un petit bar, et en sous-sol il n’y a que les toilettes, et une seule toilette.

Personne. Nous entrons tous les deux. Nous fermons à clé et c’est à ce moment où je pense à vous, oui vous qui me lisez et matez : je mets les mains contre le mur, Luc me remonte la jupe et je vous offre mon petit cul en collant :

A votre avis, à quoi je pensais quand je me touchais ?

 

Pour les fétichistes des pieds en collant :

Vous aimez ?

Si vous aviez repéré notre petit jeu à Luc et moi dans ce bar, auriez vous tenter d’intervenir ? Car notre petite soirée au bar était loin d’être finie figurez-vous…

La suite bientôt.

Pages :12345678910»

Je vends ma lingerie

Si vous voulez que je vous envoie de la lingerie que j'aurais porté (bas, collant, collants, string, talons autre...) et que vous voulez m'envoyer de la lingerie à porter (ou toute autre tenue), contactez-moi, je suis plutôt du genre open... mon mail : mfssandy(a)gmail.com

Je recherche…

Des propriétaires de voitures de luxe
Des lieux insolites ou luxueux
pour faire des photos et peut-être un peu plus... sur Paris ou Bordeaux.

Les articles qui vous titillent le +

RDVS sur Facebook ?

Vous m’offrez une tenue ?

Et je pose pour vous ! Vous pouvez m'offrir des bas et des collants par exemple :

ou alors de la lingerie sexy ?

Une aventure coquine au hasard

Envie de…

Rencontres sexy

Archives