Accident : je baise pour faire oublier le constat…

C’est toujours avec un plaisir certain que je lis vos scenarii coquins… Ici Bob qui me voit bien négocier mon constat avec mon cul… et je dois bien avouer que ça pourrait tout à fait m’arriver. Je n’hésiterais pas une seule seconde à le tenter 🙂 A toi Bob.

Bonjour,

Petit passage sur votre blog aujourd´hui et je suis tombé sous le charme du duo de secrétaires salopes. J’ai un nouveau scénario qui me vient à l’esprit.

Cela se passe à Bordeaux, alors que je suis en voiture je m’arrête à un feu rouge. Soudain une voiture vient me percuter à l’arrière, pas un choc très violent mais je descend immédiatement pour voir les dégâts. Ma voiture ne semble pas très abîmée mis à part une rayure sur le pare-choc qui était peut être déjà là. Je me retourne vers l’autre véhicule et aperçois une superbe femme qui en sort. Je suis subjugué, elle s’avance doucement d’un pas chaloupé dans une jupe courte et serrée, je me dis qu’on doit bien voir sa chatte quand elle est au volant. Ses jambes superbes sont gainées de nylon et montées sur une paire de talons aiguille lui enserrant la cheville. Elle me salue et s’excuse avoir percuté ma voiture, m’expliquant qu’elle a glissé avec ses talons me les faisant admirer au passage…

Je lui dis que mon pare chocs à une grosse rayure et que nous allons devoir faire un constat. Je lui propose d’aller se garer un peu plus loin pour ne pas gêner la circulation.
Nous trouvons un petit parking et nous y arrêtons.
Je sors avec mon formulaire en main me dirigeant vers le véhicule de ma belle, tout en me disant que je vais pouvoir me rincer l’œil.

Elle sort à son tour l’air bouleversée. Elle commence à m’expliquer que ce n’est pas la première fois et que son mari va encore s’emporter.
Je lui dis comprendre tout à fait mais que je ne peux pas rester ainsi avec une voiture abîmée.
Elle s’approche de mon véhicule et s’accroupi pour se mettre à hauteur du pare chocs. En s’accroupissant elle écarte les jambes face à moi et je constate que sous ses collants elle ne porte pas de culotte. Elle est totalement consciente de ce qu’elle fait, et en remontant elle s’approche en me frôlant une de ses main touchant presque mon sexe qui commence déjà à durcir.
Elle minaude et me dit, il y a sûrement un moyen de s’arranger à l’amiable non?

Je fais mine de ne pas comprendre et lui demande ce qu’elle entend par là?
Elle plante son regard dans mes yeux et me dis, il y a un hôtel juste à côté je serait ravie d’y prendre une chambre pour discuter de tout ça ensemble au calme. Qu’en pensez vous?

Je la regarde plonge mes yeux dans son décolleté et acquiesce en faisant semblant de faire le difficile.

Elle me devance légèrement et se dirige vers l’hôtel tout proche. Un petit hôtel qui ne paie pas de mine à l’extérieur et à l’intérieur non plus. La classe de Sandy dénote avec le lieu.
Elle prend une chambre à l’accueil, le réceptionniste bave littéralement sur elle et me jalouse quand il me voit la suivre.

Une fois arrivés dans la chambre qui se résume au strict minimum, elle me regarde et me lance, bon continuons nos négociations.
À combien estimez vous les réparations de votre voiture?
Je ne sais plus quoi dire, je fais mine de réfléchir estimant plus ou moins le prix.
C’est là qu’elle me dit, ne parlons pas argent, je peux vous proposer autre chose…
Je la regarde et lui dis, et comment comptez vous me dédommager?

Elle s’approche tout prêt et pose sa min sur mon sexe toujours aussi dur qu’il m’en fait mal. Elle s’approche de mon oreille et me chuchote tu crois sur je n’ai pas remarqué cette belle bosse? Et la façon dont tu me mate depuis que tu m’a vue?

Elle commence à lécher mon oreille embrasser mon cou tout en dégrafant mon pantalon. Elle ouvre la braguette et glisse sa main dans mon boxer. Je crois que tu vas en avoir pour ton argent mon joli.
Elle s’agenouille et commence par lécher doucement mon gland, l’embrassant et le caressant. Puis elle le prend en bouche d’abord lentement pendant plusieurs minutes, je caresse des cheveux et elle accélère ses mouvement avalant toujours plus loin ma queue raide.

Je retire sa tête et la force à me regarder. Tu crois que ça va suffire ça ma petite salope? Tu vas m’en donner encore plus.
Je la relève, et la mets en position les mains sur le lit. Elle m’arrête et me dis, ai des capotes dans mon sac laisse moi te la mettre.

Elle sort le préservatif le pose sur mon gland et avec sa bouche vient le dérouler sur mon sexe.

Maintenant tu peux faire tout ce que tu veux mon beau salaud. Profites à fond.

Je la remet en position attrape son collant et le déchiré pour accéder à sa chatte déjà trempée de mouille chaude. Je me place derrière et pose ma verge sur son vagin puis commence à pousser. Elle se cambre pour mieux m’accueillir et je m’enfonce de plus en plus. Elle gémit et moi je râle de plaisir. Je la pénètre ainsi pendant de longues minutes, je lui dit ensuite monte à 4 pattes sur le lit on va jouer autrement ma petite chienne.
Elle s’exécute sans rechigner, et je viens me placer derrière elle ma bite de plaçant non plus sur son sexe mais sur son cul.
Excitée elle bouge pour que mon gland lui caresse l’anus, je la laisse faire un peu avant d’empoigner son cul à deux mains.
Elle ne bouge plus et je commence à pousser mon chibre dans son anus serré, détends toi ma petite pute tu vas apprécier. Elle se laisse aller et mon sexe entre doucement pour y être entièrement.

Je commence à aller et venir et lui demande de se caresser le clitoris en même temps.

Elle se caresse et au bout de quelques instant est prise d’un orgasme puissant, tellement puissant que son cul se serre pompant littéralement ma queue. Je n’en peux plus et je me retire rapidement enlevant la capote pour jouir sur son cul, que j’arrose complètement tellement mes couilles étaient pleines. Elle est tellement couverte que ça dégouline sur sa chatte.
Elle halète de plaisir, et j’admire son corps de déesse dont j’ai usé comme celui d’une pute.

Une fois remise de ses émotions mais toujours le cul en l’air elle me demande de prendre son téléphone et de faire une photo de son cul pour son mari. Je n’en crois pas mes oreilles mais m’exécute sans rechigner.
Ensuite elle se lève et me susurre à l’oreille, tu m’a bien baisé le cul mon beau salaud, je vais me nettoyer un peu je regrette juste de ne pas pouvoir le faire avec ma langue. Elle avance vers la salle de bain, je m’assoit sur le lit légèrement abasourdi par ce qui vient de se passer.
J’entends la douche couler et meurt d’envie d’aller voir ce qui se passe. J’approche et par la porte entre ouverte j’aperçois ses talons puis ses collants sur le sol. Je lève les yeux et la voit en train de retirer mon sperme de son cul en faisant couler l’eau sur ses courbes.
J’entre dans la pièce et m’approche d’elle. Elle me regarde et dit le spectacle te plait? Oh oui je me rince bien l’œil, mais j’ai besoin de me nettoyer aussi. J’entre sous la douche avec la belle qui attrape mon sexe et me dit tu as besoin d’un bon nettoyage c’est ça?
Pas le temps de répondre elle s’agenouille et prend mon sexe ayant débandé en bouche pour avaler les gouttes de sperme qui s’en échappent.
Il n’en faut pas moins pour relancer la machine. Mon sexe durci à nouveau et la salope le pompe comme une furie. Elle s’arrête et me regarde, dis donc tu vas pouvoir refaire toute ma carrosserie à ce train là. Je lui fais signe de se taire en lui enfonçant ma bite en bouche.

Je bande comme un fou en la voyant me sucer avec autant d’application.
Je coupe la douche et lui dis, sortons de là et prends une nouvelle capote j’ai encore envie de te baiser. Elle s’exécute se séchant sommairement. Je la pousse sur le lit et vient me placer le visage entre ses jambes, je commence alors à lui lécher avec application la chatte qui se met à mouiller tout de suite.
Je la lèche longtemps lui doigtant à la dos la chatte à la fois le cul.

Elle se tortille de plaisir et fini par exploser sois ma langue. Baise moi me demande t’elle. J’enfile la capote avec hâte et la pénètre directement entrant en elle sans peiner.
Nous revoilà partis à baiser comme deux fous, elle me demandant d’aller plus vite et plus loin, moi donnant tout mon sexe tendu pour la faire jouir.
Au bout d’un long moment elle sent son orgasme arriver, me demande de continuer plus fort et d’un coup lâche un cris orgasmique puissant.
Je laisse son vagin se serrer sur mon sexe pour bien le sentir, et une fois les spasmes terminés je me retire enlève la capote pour lui placer ma bite dans la bouche. Il ne faut que quelques va et vient pour que j’éjacule à nouveau mais dans sa bouche cette fois ci.
Elle pompe avec délectation jusqu’à la toute dernière goutte pour mon plus grand plaisir tout en me fixant dans les yeux.

Je suis lessivé, cette salope m’a mis sur les rotules.

Nous sommes allongés sur le lit je lui dit, je pense qu’on peut oublier le constat ma belle salope.

Elle me sourit et me répond, au plaisir mon beau salaud tu peux me demander tous les constats que tu veux tant qu’ils se remplissent comme celui là.

Peut être un scénario un peu long mais j’ai été bien inspiré par la belle Sandy.

Et c’est quand elle veut où elle veut 😉

Vos recherches coquines pour arriver ici :

  • baise acccidentel
  • paiemant a l amiable pour salope
  • tu baise salope

Ces articles de notre blog devraient vous faire plaisir

Sandy

Sandy

Mariée et salope, j'assume pleinement ma passion pour le cul, dont j'en fais presque un métier. Ouverte à toutes les propositions, je m'amuse à repousser mes limites...

2 Comments

  1. Bonjour Sandy,

    Quel immense plaisir d’avoir été pour le seconde fois publié sur ton blog.
    Tes aventures me mettent à chaque fois dans un état de désir profond.
    J’espère avoir un jour l’honneur de réaliser un scénario dans la vie réelle avec toi.

    • Hello Bob,

      C’est toujours un plaisir troublant que de lire les histoires que tu imagines pour moi… oui il se pourrait bien un jour que je me mette à ta disposition…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *