Angel aux Chandelles

Retour de la belle Angel sur le blog. Cette superbe antillaise partage avec nous ses aventures. Je suis sûre que vous allez aimer.

C’était l’année dernière. Je sortais avec un mec plutôt pas mal. Il avait un petit côté libertin non assumé, et il était très bestial quand on baisait, à base de mots crus si vous voyez ce que je veux dire. Un soir je lui ai annoncé que j’avais mon blog. Que je m’exhibais dessus, que je racontais mes histoires, que je portais même parfois des habits pour les envoyer à mes fans ensuite. Je lui ai dit : « Je vis mon côté salope à fond sur ce blog. » Je crois bien que ça a finit de libérer son côté libertin.

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

black-libertine2

Cadeau coquin

Nous avions prévu de dîner un soir dehors. Il rentre du boulot avec un grand sac.
« Tiens cadeau ».
J’ouvre. Des cuissardes ! Pourquoi pas mais bon, je ne suis pas fan absolue.
« Tu peux les mettre, j’aimerais beaucoup te voir dedans ? »
« Je reviens » lui dis-je.
Pour jouer le jeu à fond je mets une robe noire ultra moulante, très courte, aucun sous-vêtement en dessous. Je défile sous ses yeux.
« Wouuuuua. Mon Dieu que ça te va bien. »
« Merci. »
« J’ai repensé à ton blog, tu n’es pas des fois en panne d’inspiration ? »
« Oh ça va j’ai toujours 2,3 choses à raconter tu sais. »
« Et bien je pense que tu pourras raconter notre soirée de ce soir. On sort ? »
« Comme ça ?! »
« Oui. Mets ton imper, je t’emmène. »Nous partons pour une adresse inconnue. J’habite en banlieue parisienne. Nous entrons dans Paris, nous arrivons vers l’Opéra. Nous nous garons. Je ne sais toujours pas où je vais. Une façade noire, une lanterne. Ca sent le club échangiste… Bingo.
« Tu connais les Chandelles ? »
 » De nom oui. »
« Et bien c’est là. On entre ? »
« Ok. »
Nous entrons. Vestiaire. Me voilà avec ma robe noire ultra moulante et mes cuissardes. Bon c’est vrai je ne suis pas la seule demoiselle habillée très sexy.  Nous nous installons au bar. La salle est relativement remplie. Pas mal de mecs, quelques couples. Une nana qui improvise un strip-tease dans une cage. On voyait bien que c’était pas un pro…
Puis après un petit mojito on se sent plus à l’aise. Mon copain décide à ce moment là de passer à l’action. Il me sort un sein et me roule une grosse pelle. L’animation ne manque pas d’attirer l’attention de la geinte masculine. Le signal était donné.

Offerte au club

black-libertine7

Mon copain me prends la main et m’emmène, toujours un sein à l’air, dans une des petites salles derrières avec de grands matelas. Je commence à sucer mon copain. 5,6 mecs me regardent en train de tailler la pipe.

Puis un ose me caresser le cul. Je ne bouge pas. Je sens sa main se balader sur mes fesses bien offertes. Puis deux mains. Puis sur mes seins qui sont totalement sortis. Mon copain se retire. Je reste à 4 pattes sur le matelas. Offerte.

Le premier se précipite sur ma bouche. Il enfourne sans attendre sa queue dans ma bouche et me tire les cheveux pour que je le suce. « Allez montre moi comme tu suces salope ». Je suce.
Puis je sens une queue bien raide s’enfoncer en moi puis deux mains qui me prennent les hanches. Je regarde du coin de l’oeil mon copain : il me confirme que tout va bien (notamment d’un point de vue capote) et prend manifestement un pied de ouf.

Le premier à se faire sucer n’a pas tenu longtemps. Manifestement je suçais bien :). Il sort sa queue avant de m’asperger le visage.
« hhhmmm que t’es bonne ». Il tapote sa queue contre mon visage. Se retire. Je vois mon copain dire « au suivant » et indiquer que ma bouche était libre. Comme si ça pouvait échapper à ces messieurs…

Le visage encore plein de sperme du premier, je commence à sucer le deuxième. Sauf quand celui qui me prend en levrette, depuis déjà quelques minutes, décide de me tirer les cheveux pour me cambrer un peu plus.
« T’aimes ça hein petite chienne ? » me lance-t-il.

Indéniablement oui. J’adorais cette image : me voir offerte à des queues. Je ne choisissais pas les mecs, je ne savais pas qui ils étaient. Je leur était offerte. En y pensant, en sentant les coups de butoirs, en me voyant totalement soumise, j’ai crié un grand « oh ouii » et j’ai joui une première fois.

A peine eus-je le temps de dire « oui » que le mec en plein levrette finit par exploser.
« Suivant. »

Le chanceux de la soirée

La tête dans les couilles du 2ème sucé, mon cul s’offrait déjà à un deuxième mec. Pour être franche, je ne me rappelle pas de tout. Pas évident de tout se souvenir dans cet océan de plaisirs, de sensations extrêmes. Mon mec a fait le décompte pour moi (et beaucoup pour lui) : 11 mecs me sont passés dessus ce soir là. Je me souviens d’un mec très gourmand qui a eu droit au grand jeu : il a commencé par se faire sucer, je me souviens il m’a même pincé le nez pendant que je le suçais.
« allez petite pute ouvre grand ta bouche. »

Ensuite je le vois demander à mon copain si il pouvait continuer sur la levrette.
 » Je t’en prie, elle est à toi. »

Il me prend en levrette.
 » Oh que t’es bonne toi. Mon Dieu que t’es bonne. »

Il parle à mon copain :
« Je peux l’enculer ? »
 » Elle est à toi je t’ai dit. »

Il m’encule. Je crie mon plaisir. Je lui dis que d’y aller plus fort. Je le traite de salop, de profiteur. Je lui crie de me baiser comme sa chienne. Ce qu’il fait. L’engouement est tel, que les autres hommes se sont retirés me voyant totalement sous l’emprise de ce baiseur. Il enlève soudain la queue de mon cul se précipite sur mon visage, fait claquer son préservatif et se vide dans ma bouche grande ouverte.
« Avale salope ». J’avale.

Je pense qu’après j’ai dû encore avaler un ou deux mecs et qu’au moins un m’a pris en levrette.

J’avais joui 3 fois.

Nous nous regardions avec mon copain, complice de ce plaisir hors norme et quasi inavouable, à part ici sur ce blog.
Je ne m’y attendais pas mais avec mes belles cuissardes, j’avais été ce soir la reine des salopes. Et j’avais adoré.


Ces articles de notre blog devraient vous faire plaisir

2 Comments

    • Merci Collantissime :)) Je n’avais pas de collant ce soir là mais ça illustrait bien comment j’ai offert mon cul…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *