Aussitôt trompé aussitôt pardonnée

Me voilà de retour après une petite absence, j’espère que vous n’avez pas trouvé le temps long sans moi mais heureusement je reviens avec une nouvelle plus que croustillantes et je promets immédiatement une suite mémorable.

J’ai donc été absente car pour joindre les deux bouts j’ai bossé pendant quelques temps dans une entreprise de ménage. Jusque là, rien d’extraordinaire, boulot pas très sympa et très ennuyeux. Puis un beau jour, sans que je le sache, un collègue de la boîte est venu faire les vitres dans l’immense maison des petits vieux où je faisais le ménage.

Un gars dans ma tranche d’âge je pense, tatoué, et plutôt pas mal…. je me suis dit intérieurement « aaaah enfin du divertissement » et je ne sais pas pourquoi, subitement, je me suis dit que je n’avais jamais sauté sur un inconnu et que la situation était terriblement tentante.

Il était parti faire les vitres de l’étage, j’ai fini ce que je faisais au rez-de-chaussée et je suis montée histoire de repérer où il était exactement. Et là… comme un signe, ou plutôt 2 signes : il se trouvait dans la chambre à coucher des vieux (qui, soit dit en passant étaient en bas en train de regarder leur feuilleton de l’après-midi sur leur grand écran le son à fond) et second signe, un mur entier de cette chambre était « décoré » avec des croix catholiques et là, je me suis dit que c’était vraiment le meilleur endroit à profaner dans cette maison ah ah ! !

Questions… « comment je vais m’y prendre?», « comment attirer l’attention? », après tout… pas besoin d’attirer l’attention mon but c’est de sauter sur un inconnu, le risque est qu’il me rejette mais tant pis, je le prends. Je n’ai pas réfléchis bien longtemps pour savoir comment le faire succomber et être certaine qu’il ne me repousse pas direct… les hommes adorent qu’on se mettent à genoux 😉

J’ai attendu qu’il descende du bord de la fenêtre, j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis approchée de lui en bredouillant un truc du genre « euuuuh excuse-moi mais j’ai vraiment envie d’un truc là… » (oui je sais je ne suis pas une experte en phrase d’accroche) j’ai avancé ma bouche au plus près de la sienne en me collant à lui et au moment où j’ai senti qu’il allait faire sa part du chemin pour m’embrasser, j’ai finalement attrapé la ceinture de son pantalon et je me suis mise à genoux pour lui ouvrir le pantalon et le faire tomber à ses pieds.

Ça a fonctionné, dès que j’ai mis ça queue dans ma bouche il n’a pas résisté et est immédiatement devenu tout dur ! Il a même commencé à gémir, c’était très très excitant, il a finit par attraper ma tête afin que je la mette encore plus profond.

Quand il en eu assez il m’attrapa par les cheveux pour que je me relève, ma bouche encore pleine de bave il y glissa sa langue, j’ai eu une montée d’excitation phénoménale ! Moi qui avais peur qu’il me résiste un peu il a pas mal pris les chose en main le monsieur.

Il m’a déshabillé en un clin d’oeil me retourna et me poussa sur le lit. Je me suis mise à quatre pattes, les fesses bien en l’air offerte à lui et il est venu me lécher, je jubilais en regardant toutes ces saintes croix accrochées au mur !

Il a du voir que mon regard était fixé sur elles car je l’ai subitement vu en attraper une en porcelaine et alors que j’avais les fesses en l’air, il l’a glissa en moi, Oh Mon Dieu ! ! !

Je me suis retenue de ne pas crier mais ce fut compliqué (heureusement que les vieux étaient complètement sourds). Il commença à jouer avec mon autre trou alors qu’il était en train de l’excité avec cette petite croix, et sans vous faire de dessin, plus j’ai les fesses en l’air plus j’ai envie qu’on me prenne par derrière.

Il remplaça la croix par sa queue bien large que j’avais eu du mal à faire rentrer dans ma bouche. Je l’ai laissé s’amuser un peu mais j’avais tellement envie qu’il la mette ailleurs que je ne pensais plus qu’à ça.

J’étais toujours à 4 pattes, alors pour lui faire comprendre j’ai attrapé mes fesses pour les écarter et lui donner envie d’y glisser sa queue bien large.

Je n’ai eu le droit qu’à un doigt, mais qui acheva de faire monter mon envie.

Ni une ni deux, je le force à se retirer, je l’allonge et je m’assois sur lui en lui tournant le dos et en enfournant ça queue dans mes fesses, aaaaaah enfin.

Je me demande si ce n’était pas la première fois pour lui, peut-être pour ça que j’ai entendu si longtemps ah ah ! Alors pour son plus grand plaisir (et le mien) j’ai tout doucement fait de longs aller-retour jusqu’en haut de sa queue pour redescendre jusqu’au plus profond de moi, sans exagérer, il était en trans, je n’ai jamais senti une queue aussi dur !

J’ai continué un peu puis il a repris les choses en mains pour se mettre dans ma position préférée, il me mit sur le dos, j’ai remonté mes jambes et il glissa à nouveau dans mes fesses, olala quel plaisir, il me prit un peu plus sauvagement, je me suis mise à me toucher alors qu’il était juste au dessus de moi, ça a dû être l’excitation de trop car j’ai senti ça queue se gonfler, plus je sentais qu’il montais plus je sentais que ma chatte était toute mouillée et là…

J’ai aperçu la croix, oh ouiiii la croix, je l’ai attrapé avant qu’il jouisse dans mes fesses et l’ai glissé dans ma chatte toute mouillée, je me souviens encore de son visage, il n’a pas pu se retenir bien longtemps quand il m’as entendu gémir et senti me contracter, tout était devenu incontrôlable pour lui et moi et putain quel plaisir.

J’ai ensuite pensé à mon mari, je l’avais complètement zappé dans le feu de l’action… Que faire, tout lui dire ou tout lui cacher.

J’ai pris le parti d’être honnête, alors aussitôt arrivée à la maison j’ai tout déballé.

Et j’en ai pas cru mes oreilles, je ne sais pas si vous vous souvenez de l’épisode du « pote » mais il du a tellement aimé me voir me faire prendre qu’il m’a dit quelque chose du genre, « pour te faire pardonner il faudra recommencer sous mes yeux ». Quelle surprise.

J’ai donc réussi à retrouver le numéro de ce fameux collègue nous n’avons plus qu’à fixer un rendez-vous, il a tellement aimé me prendre qu’il est prêt à recommencer devant les yeux de mon mari…

Alors j’espère très vite vous raconter ça.

Vos recherches coquines pour arriver ici :

  • candaulisme amateur femme mure annonce
  • epouse de candauliste
  • femmes qui aime le caudalisme
  • elle accepte le candaulisme
  • candauliste il se fait remplace
  • recits codaulistes
  • candaulisme au boulot
  • video il veut initier sa femme au candilisme
  • femme offerte belge blog
  • film ma femme offerte à la chaine

julia

Je découvre le libertinage et le candaulisme, ainsi que mon mari et je partage mes aventures ici même.

4 Comments

  1. J’imagine tellement la scène …. un délice …. dommage de ne pas avoir plus joué avec la croix….

  2. Hummm quel histoire très exitante
    Tu a bien de la chance d’avoir un mari qui te laisse vivre le libertinage
    Merci à toi de partager c’est belle aventure
    Ps:perso je pense que a ça place j’aurai pas pu résiste à ton charme lol

  3. j’adore ! Bravo Julia, vous allez au bout de vos envie, c’est génial de vivre comme ça ses pulsions ! si en plus votre mari adore savoir que vous vous faites baisée par un bel inconnu, foncez !

  4. très très bandant Julia, suis désolé mais j’ai pas pu m’empecher de me branler tellement c’était bon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *