Défoncée par un routier sur une aire d’autoroute

Georges a pris ses aises : accrochant mes cheveux il me fait lécher ses bourses en me traitant de salope. Tout ça devant mon mari qui se branle et devant un mec qui aurait pu être tout à fait mon amant. Je mouille. Alors que Georges est tout simplement en train de me baiser par la bouche, il finit par tirer mes cheveux un peu plus fort pour se vider sur mon visage. Et je ne sais pas si vous aviez lu son commentaire, mais il a tenu promesse : il ne s’était pas branlé depuis 10 jours. J’avais le visage maculé de sperme, un sperme bien épais. Les gouttes tombaient sur mon imper et mes seins. Luc s’approche de moi et se vide à son tour sur mes seins. Je me caresse un peu en regardant mon mari qui avait les yeux qui brillaient.

Mais une main décale mon mari et j’entends la voix de mon beau gosse demander à Luc :
« je peux éjaculer sur ta femme ? »
« mais demandes lui »
« Vas y balance moi tout » lui dis-je avant même qu’il me pause la question. Du coup les deux autres se rapprochent.

Le visage plein de sperme je suis au milieu de 3 autres routiers qui se branlent au-dessus de mon visage. L’un des routiers finit par se lâcher avec un sperme très liquide. Mon beau gosse se vide aussi. Je sors la langue pour le goûter. Le 3ème me fait un vrai shampoing puisqu’il se lâche dans mes cheveux.

Je me lève. J’ai du sperme partout. Il y en a aussi partout sur le bitume. Mais je dois vous avouer qu’à ce moment là, je suis totalement insatisfaite. Les 5 hommes me regardent me relever, mon mari m’aidant.
Je me tourne vers Georges :
« Joyeux Noël ! »
« Oh merci Sandy, c’est tellement bon. »

Mais à peine avait il finit sa phrase que je me retourne vers mon beau gosse :
« Défonce moi. »
« … »
Luc prend la parole : « puisqu’elle te le demande ! »

Je me penche sur la bâche du camion. Le mec rebande direct, s’approche de moi sans un mot. Et me défonce. Littéralement. Debout en levrette sur ce camion, le visage et le corps plein de sperme de 5 mecs (dont mon mari), je prends un pied magistral à me faire prendre par ce bel-âtre. Je jouis en hurlant.
« Vas-y encore ».
« Tiens salope ».

Il me tire les cheveux pour mieux me cambrer. Le plaisir est total. Ses coups de reins le font pénétrer en moi au plus profond. J’ai le goût du sperme de Georges, ou je ne sais plus quel mec, sur les lèvres et avec le plaisir que me fait prendre ce mec, je ne peux pas m’empêcher de sortir la langue pour me lécher les lèvres.

Georges, mon mari, et les 2 autres restent médusés devant le spectacle que je leur offre. Mais que c’est bon !
« Putain que t’es bonne. » C’est sur ces bonnes paroles que le beau gosse routier jouit une deuxième fois, cette fois-ci dans sa capote. Une bonne minute plus tard, il finit par se retirer.

Le froid m’assaille littéralement. J’ai pris une dose de plaisir incroyable mais là j’ai froid et le visage encore plein de sperme. Le réconfort de mon mari est le bienvenu : il m’essuie le visage, me recouvre et me dis :
– « tu as été fantastique ma chérie. On s’est régalé, j’espère que toi aussi. »
– « oh je crois que ça s’est vu »

Je n’embrasse pas mes hôtes du soir, je ne fais que leur serrer la main mais je vois dans leurs yeux plein d’étoiles. Et très heureuse que ce soit grâce à moi ! Georges me remercie, mon beau gosse aussi.

Une belle idée cette pipe de Noël 🙂

Vos recherches coquines pour arriver ici :

  • femme mariée baisée sur une aire dautoroute
  • il baises sur au air d\autoroute
  • mature defoncee sur une aire d autoroute
  • baise camion aire autoroute
  • ou trouve des pute sur aire autoraute
  • ma femme suce un routier
  • ma femme suce branle et baise autoroute
  • ma femme me travesti devant son patron
  • je l\ai offerte a un routier
  • baisee puis defoncee
Sandy

Sandy

Mariée et salope, j'assume pleinement ma passion pour le cul, dont j'en fais presque un métier. Ouverte à toutes les propositions, je m'amuse à repousser mes limites...

2 Comments

  1. Se faire arroser de foutre… que j’aime ça aussi ! J’adore quand un vicelard gicle sur ma chatte trempée…
    Quelle expérience excitante encore Sandy ; je deviens addict à ta vie de salope…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *