Doigtée par un inconnu dans un bar

Un apéro libertin et totalement candauliste dans un bar. Une histoire magique. C’était mercredi dernier. Un joli petit bar. Luc et moi avions décidé d’aller prendre un verre à l’heure de l’apéro. Nous nous sommes donnés rendez-vous directement après le travail.

Je suis donc arrivée au bar en tenue de boulot. Et moi mon boulot, comme vous le savez, c’est secrétaire salope ! Alors question tenue, en général, je suis plutôt du genre sexy et ce soir là tout particulièrement : talons aiguilles, jupe très courte (mi cuisse), collants chairs transparents.

Tenue sexy, entrée remarquée dans le bar

J’arrive sur place. Pas beaucoup de monde, ce qui fait que mon entrée a encore été plus remarquée. J’ai tout de suite senti les yeux masculins (et féminins) se poser lourdement sur moi. Enfin sur mes jambes. Et je dois bien vous l’avouer : ça m’a bien lancé…

Mon chéri était déjà là. Petit verre de vin blanc. Le patron me serre avec un petit sourire malicieux.

Je n’avais encore quasiment rien bu, mon attitude avait parlé pour moi. Au zinc, un jeune homme souriant, plutôt mignon, me lançait quelques regards, l’air de rien.

Je dis à Luc que manifestement ce monsieur m’aime bien. Il l’observe discrètement et me confirme mon impression.

Chaude après deux verres

Après deux verres je commençais à être bien chaude. Je croisais, décroisais mes jambes. Assises sur le tabouret du bar, ma jupe remontait très haut. Mes jambes brillaient à la lumière.

Luc me lance : « j’ai envie de voir ton cul, là au bar ».
Je lui réponds : « Allons aux toilettes. Tu as ton appareil photo ? »
« Oui. »
« On va faire des photos pour mes  fans ! »
« Go ! »

Sans vraiment se cacher, nous descendons tous les deux aux toilettes. Pour donner le contexte, c’est plutôt un petit bar, et en sous-sol il n’y a que les toilettes, et une seule toilette.

Personne. Nous entrons tous les deux. Nous fermons à clé et c’est à ce moment où je pense à vous, oui vous qui me lisez et matez : je mets les mains contre le mur, Luc me remonte la jupe et je vous offre mon petit cul en collant :

A votre avis, à quoi je pensais quand je me touchais ?

 

A lire aussi :  La pluie

Pour les fétichistes des pieds en collant :

Vous aimez ?

Si vous aviez repéré notre petit jeu à Luc et moi dans ce bar, auriez vous tenter d’intervenir ? Car notre petite soirée au bar était loin d’être finie figurez-vous…

Je me lance

Nous venons de finir nos petites photos dans les toilettes. Nous sortons. Une chance pour nous, personne qui attendait devant les toilettes. Nous n’avions pas été repérés !

Nous remontons les escaliers. Reprenons notre place et je sens une fois de plus les quelques regards du jeune homme qui avait l’air de m’apprécier. J’entame mon 3éme verre quand il passe juste à côté de nous. Je me lance.

« Bonsoir ! »
Le jeune homme un peu surpris par mon intervention, mais content, se retourne et nous salue Luc et moi. Il enchaîne :
« Vous ne devez pas venir souvent, il me semble que c’est la première fois que vous venez, je m’en serais souvenu sinon. »
« Oui effectivement avec mon mari, on ne sort pas si souvent que ça. »



Les bases du jeu étaient lancées. Quelques banalités plus loin, il tente un coup :
« Si je peux permettre, il me semble que vous êtes descendus tous les deux aux toilettes tout à l’heure, non ? »

Plutôt culotté et observateur le gars. Il fallait saluer cette faculté d’observation comme il se doit :
« Ah vous nous avez percé à jour !
C’est vrai on est plutôt des bons vivants, on aime bien s’amuser. »

Que pensez-vous des jambes de ma femme ?

Luc intervient :
« Tiens par exemple, que pensez vous des jambes de ma femme ? »
Il pose son regarde sur mes jambes gainées de nylon.
« Ca j’avoue, elles sont magnifiques. On ne voit qu’elles dans le bar d’ailleurs. »

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Luc continue :
 » Je peux vous dire qu’au toucher c’est aussi bien. Allez-y, mettez votre main sur son genou, vous verrez. »
Le jeune homme commence à sentir monter la chaleur. Il ne sait pas bien si on bluffe ou pas.
J’ajoute :
 » Si c’est mon mari qui vous le demande, je vous en prie, je veux avoir votre avis. »
Sa main se pose délicatement sur mon genoux. La paume bien à plat pour toucher le plus de cm2 de ma jambe sous ce collant fin.

« Ah effectivement, c’est très agréable. Mais bon ça reste un genoux ! »
Appel du pied assez clair.

A lire aussi :  Suite du dîner candauliste...

Je vais aux toilettes

Il enchaîne :
« Je vais aux toilettes. »

Petits frissons, échange de regard avec Luc, sourires, nous nous levons et descendons à notre tour 30 secondes après.
Nous arrivons en bas, la porte s’ouvre devant nous.
 » Je vous attendais » nous dit le jeune homme.
Nous entrons, il referme la porte.

Frénésie : avec l’alcool, la peur d’être découvert, se retrouver à 3 dans une toilette avec cet inconnu. Cocktail explosif.

J’offre mon cul en collant à un inconnu

Luc m’ordonne de mettre les mains contre le mur. Il soulève ma jupe et fait apparaître mon cul en collant.
 » Cambre toi un peu ma salope, pour bien offrir ton cul. »
Je me cambre.

Luc sort l’appareil photo.

Le jeune homme colle sa main ferme contre mon cul.
Je lui lance : « Vas y, fais toi plaisir. »

[update : malheureusement la copine du mec est tombée sur les photos, on a donc du les enlever mais voici mon cul quelques minutes avant ce moment; imaginez moi juste cambrée et avec la main d’un mec bien à plat sur mon cul]

sandy_bar (7) sandy_bar (8) sandy_bar (6)

Il n’en revient pas.
Il commence à mettre un doigt à travers le collant. Je gémie de plaisir.

Luc laisse l’appareil photo, me fait tourner un peu sur moi, avec toujours la main du jeune homme sur le cul, me prend les cheveux pour me rouler une pèle goulûment. J’adore l’image : je suis dans les toilettes d’un bar, la jupe relevée et cambrée, en train de rouler une pèle à mon mari et me faire doigtée par un inconnu.

Je roule des pèles

Luc me tire un peu les cheveux, me fait tourner légèrement la tête :
 » Tiens roule une bonne pèle à notre invité. »
L’invité ne se fait pas prier, il enfonce sa langue dans ma bouche tout en gardant sa main bien au chaud sur mon cul.
Dans le même mouvement il met sa main sur chatte, main que j’appuie. Luc a immortalisé le moment :

 

Mais des bruits dans l’escalier nous font revenir à la réalité. Nous sortons précipitamment, assez rapidement pour que personne ne se doute de rien.

Une dernière surprise nous attendait. Nous reprenons nos esprits au bar, notre invité fumant une clope à l’extérieur. Quand le patron s’approche de nous.
« Excusez-moi, mais j’ai l’impression que vous jouez un drôle de jeu dans mon établissement ».

A lire aussi :  Séance exhibe par mon boss dans la rue

Aie, une fois de plus grillés. On n’est décidément pas bon. Et cette fois ci le mec le prend pas trop à la rigolade.

Nous restons un peu figés et intimidés.
« Oui parce que j’ai une caméra en bas et je vous vois depuis tout à l’heure sortir des toilettes à deux ou trois. »
Luc prend la parole :
« Oui excusez-nous, c’est vrai. On le fera plus, d’ailleurs nous allions nous en aller. »

Le patron enchaîne :
« Ah non, non, pardon ce n’est pas ce que j’ai voulu dire. Votre femme est superbe, vous avez bien raison de vous amuser de la sorte !
D’ailleurs j’ai vu que vous aviez l’appareil photo. J’ai beaucoup de travail ce soir mais est ce que ça vous dirait si je fermais le bar un soir de semaine, rien que pour vous, pour que vous puissiez prendre les photos qui vous plaisent ?! »

Nous allions de surprises en surprises ce soir là.
« Avec joie » répondis-je.

Le patron :
« Je vous donne ma carte, contactez moi pour qu’on trouve une date. »

Nous sortons finalement de ce bar avec un grand sourire sur le visage. Un petit coup au jeune homme qui m’a doigté dans les toilettes. C’est certain, nous reviendrons prendre un apéro ici…

Vos recherches coquines pour arriver ici :

  • exhibe ta femme
  • ta femme est une salope
  • exhibition de ma femme
  • ma femme coquine
  • doigtée debout contre le mur
  • doigtée par un inconnu
  • soumise doigtée et baiser par des inconnus
  • je me laisse doigter le cul en dansant
  • DES INCONNU BAISE MA FEMME COMME UNE SALOPE
  • le mari me prend en photo avec sa femme
Sandy

Sandy

Mariée et salope, j'assume pleinement ma passion pour le cul, dont j'en fais presque un métier. Ouverte à toutes les propositions, je m'amuse à repousser mes limites...

17 Comments

  1. vos fesses et vos cuisses ressortent si agréablement sous le collant …. quelle plaisir …

  2. Sandy, le mec était il grand ou pas ?? car vu la longueur de ton entre jambes tu dois être assez grande ou alors tu as de longues jambes !!! Il pouvait te baiser carément debout après t’avoir bien penché en avant !
    quel est la longueur de ton entre jambes Sandy s’il te plait ?

    • Les deux mon capitaine ! Il était pas spécialement grand, plus petit que moi avec mes talons, et j’ai des grandes (et belles) jambes ! Mais effectivement, il aurait pu me prendre en levrette, debout, contre le mur, dans les toilettes devant mon mari ! Le jeune homme n’en a pas vraiment demandé plus, il était plutôt intimidé pour le coup. Si il m’avait plaqué contre le mur et limé, je ne crois pas que j’aurais protesté. Ni mon mari d’ailleurs…
      Mon entrejambes ? je dirais une dizaine de cm…

  3. merci de ta réponse Sandy, mais lorsque je parle de la longueur de ton entrejambes, on ne doit pas parler de la même chose car dans ce cas passe partout pourrait te limer !! c’est la hauteur du sol jusqu’à ta jolie petite chatte …. 80 cms, 85 , 90 ou autre …. et pas quelques dizaines de cms. moi aussi, depuis le temps que j’y pense, j’aimerais te limer et gicler sur tes jambes en nylon !!!!

    • ah oui effectivement ! Remarque me faire limer par passe partout pourrait être un trip qui m’intéresse… bref ok et bien faut que je mesure :p

  4. alors as tu mesurer ?? car ça m’excite de savoir, je vais faire marcher encore mon imagination et avoir la b… bien tendue !!!

  5. Sandy, je t’ai laissé un mail ……. je pourrais bien entendu te limer puisque tu as 5 cms d’entrejambes de plus que moi !!!

  6. bh bonjour Sandy super photos en collants tu prefére les bas ou les collants pour faire le scenario que tu a fais avec ton inconnu je pense que c’est mieu de gicler cela dans tes collants oui ou non?

      • si vous venez de me dire la a l’instant que lles collants c’est pas mal vous pourriez faire des photos de vous en collants bien sur mais en collants marron très foncés c’est possible votre mari pourrai faire les photos?

  7. Superbe histoire très excitante comme à chaque fois un plaisir de vous lire et de vous voir en photo, je vous suit déjà sur Twitter en plus, à quand des vidéos

Répondre à Sandy Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *