Julia sait remercier le vendeur

Je ne vais pas souvent acheter de la lingerie. Nous aimons bien cela avec mon mari mais on en achète pas des masses. Mais quand nous le faisons, nous achetons la lingerie ensemble et dans des petites boutiques.

Ce samedi là nous étions dans ce mood : m’offrir de la jolie lingerie. Pour me faire plaisir. Et faire plaisir à mon homme.

M’acheter de la lingerie

Direction donc les petites boutiques du centre ville. Une boutique. Puis deux. Nous ne trouvons pas notre bonheur. Mais la 3ème fut plus intéressante.

Le choix était vaste mais la boutique petite. Peu ou pas de clients seul le vendeur. Plutôt mignon le vendeur d’ailleurs.

Une jolie nuisette. Je la montre à mon mari.
« Oh oui va l’essayer. »
Je demande au petit vendeur.
« Oui je vous en prie, je suis persuadé qu’elle va très bien vous aller. »

Quand tu deviens candauliste…

J’ai l’impression que depuis mon expérience candauliste, je suis un peu plus réceptive aux compliments et regards des hommes. Je plaisais manifestement au vendeur.

Je vais l’essayer, mon mari jette un oeil à travers le rideau.
« Oulaaaa canon ».
« Tu n’irais pas la montrer au vendeur à qui tu plais manifestement beaucoup ? »

Quelle idée. Quelle bonne idée. Un petit parfum d’inattendu et d’excitation rends cet essayage encore plus intéressant.

Je demande l’avis du vendeur

Vu le peu de monde, je décide de me lancer. Je sors du coin essayage au fond de la boutique pour me présenter devant les caisses en nuisette. A noter que la nuisette était très transparente au niveau de mes seins.

J’étais très heureuse de l’effet waou que j’ai eu auprès du vendeur, qui ne s’y attendait manifestement pas.

Après quelques bégaiements d’usage, il bafouilla : « ah oui comme je vous le disais, elle vous va à ravir. »

ma lingerie sexy

Je n’y avais pas pensé mais on me voyait aussi très bien de la rue : les vitrine donnaient bien sur l’intérieur, et comme il commençait à faire nuit, l’éclairage intérieur me mettait encore plus en valeur.

Exhibe devant le vendeur

Mais après avoir repris ses esprits, mon petit vendeur eu de la suite dans les idées.

Il me proposa pas moins de 10 tenues ! J’allais en cabine pour mettre ce qu’il me proposait et je défilais devant lui et mon mari. Je tournais sur moi même et je sentais les regards concentrés des deux hommes.

Nuisette donc, mais aussi soutien gorge très échancré, il me fit même mettre une robe libertine qui mettait à nu mes seins. Le clou du défilé ?

« Ce petit porte-jarretelle est une merveille. Avec ce soutien gorge transparent et ces bas nylons chairs, c’est une merveille. Ah et aussi ces mules. »

salope en porte-jarretelles et bas nylon

Julia se fait baiser devant son mari

Une fois de plus aller retour aux cabines, puis défilé dans la boutique.

Je me décida d’ailleurs pour cet ensemble. Et devinez quoi ? J’ai eu les bas nylons offerts 🙂

julia

Je découvre le libertinage et le candaulisme, ainsi que mon mari et je partage mes aventures ici même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *