La meilleure commerciale de la boite ?

J’ai lu le petit article de Luc qui vous disait que mon cul était à prendre. Même si le coquin s’est fait plaisir, je ne peux pas le contre dire : je vais être rapidement en manque de sexe. Donc si vous pouvez m’aider…

Patron parti donc, je ne serais pas active niveau sexe au boulot. Seul mon patron a le droit d’user de mes charmes comme bon lui semble. Mais personne n’est au courant dans la boite. Et personne ne me plait vraiment. Vous allez me dire mon patron non plus mais il me paye. Bref l’occasion pour moi de vous raconter quelques histoires croustillantes qui me sont arrivées dans cette boite. C’est arrivé avant que mon mari soit au courant de tout ça.

La boite était en négo avec une grosse commande pour le Japon. Pas tous les jours que les japonais nous font des commandes et c’était un gros coup. La négo achoppait évidemment sur le prix total de la commande. Je voyais les prés et les papiers que j’imprimais pour mon boss : il cherchait à bien présenter nos services, nos produits… du mieux qu’il pouvait. 2 émissaires japonais avaient fait le voyage. On avait 3 jours pour les convaincre. Enfin mon patron avait 3 jours. Première journée, présentation toute la journée, sandwich. Deuxième jour visite d’un vignoble, bon vin, représentations. Au soir du 2ème jour mon patron était un peu dépité. Il me sort : « ils ne lâchent rien !! ».

A ce moment, je ne sais pas trop ce qu’il m’a pris mais je lui dis :
– « et si on jouait l’atout charme ? » lui dis-je
– « c ‘est à dire ? » mon patron me dit
– « organisez nous une petite soirée demain soir, je mets une tenue un peu sexy, ça va les émoustiller et vous aurez votre contrat ! »
– « ça se tente » me glisse t il

J’avais déjà croisé les 2 japonais pour les réunions mais je n’étais jamais resté plus que quelques minutes avec eux. Le soir du 3ème jour vient. Un excellent dîner nous attendait à l’une des meilleurs table de Bordeaux. Petite jupe noire avec décolleté plongeant, bas chairs, talons aiguilles. Un peu comme ça :

 

Les japonais était très polis. Le vin aidant, j’essayais d’être plus « tactile » pour les mettre plus à l’aise. Mon charme passe bien. Mon patron embraye sur le contrat. Le boss japonais réponds à mon boss en anglais (je ne maîtrise pas l’anglais). Mais j’entends : « Sandy sexy ». Le poisson était ferré. On décide d’aller en club. J’avais prévenu mon mari que j’avais une soirée boulot.

On prend une table un peu à l’écart avec fermeture par rideau. Ambiance sympa, bonne musique. Champagne, c’est le patron qui paye. D’ailleurs j’entends le patron qui reviens à la charge sur le contrat. J’étais à côté du japonais. Il parle à mon patron et en même temps pause une main sur mon genoux. Je me dis c’est gagné. Mais ça n’a pas l’air. Et puis j’entends « bukkake ». Je vois mon patron sourire. Lui a manifestement compris, moi pas. Il ferme les rideaux et parle à un serveur. J’étais un peu pompette à cause du champagne. Mon patron s’assoit à côté de moi.
–  » Je double ta petite prime si tu les suces »
– je réfléchis à peine : « ok »

Je reprends une petite coupe de champagne. Les japonais sont surexcités. Moi aussi un peu… Je me mets sur les genoux, et les 2 (petits ) japonais braguettes bien ouvertes s’approchent de moi. De petits sexes il faut bien le dire. Mais que je suce. Sans trop réfléchir. Chacun leur tour, même si le japonais « boss » me tire régulièrement les cheveux pour je le lèche plus. Je vois même mon patron en face de moi qui se branle. Dingue. Ca a du l’exciter de voir sa secrétaire salope sucer 2 clients ! Le boss japonais part en premier : il me tire un peu plus fort les cheveux et se vide sur mon visage. Je ne vois plus rien. Puis je sens qu’on tire mes cheveux et je sens un nouveau sperm chaud couler sur mon visage. J’entends la voix de mon patron
– « lèches moi tout ça Sandy que j’ai un peu de place »

J’exécute et nettoie ce que je peux nettoyer avec ma langue. Et c’est reparti : je sens une queue aux portes de mes lèvres. J’ouvre la bouche. J’avais encore le sperm des deux jap sur le visage, je ne voyais rien pendant que mon patron se servait de ma bouche. Qu’il finit par remplir de son sperm toujours aussi abondant. Je commençais à comprendre ce que voulait dire bukkake …

Le lendemain le contrat était signé et ma prime était aussi doublée à la fin du mois. Et je connaissais un peu mieux la culture japonaise. What else. (quand je pense que je cachais tout ça à mon mari à l’époque).

Ces articles de notre blog devraient vous faire plaisir

sandy

Mariée et salope, j'assume pleinement ma passion pour le cul, dont j'en fais presque un métier. Ouverte à toutes les propositions, je m'amuse à repousser mes limites. Messieurs si vous souhaitez m'offrir de la lingerie ou que je vous en vende, si vous souhaitez me contacter : mfssandy@gmail.com

16 Comments

  1. t’es quand même une sacré suçeuse, Sandy, pour avoir obtenu ces contrats… Qu’est-ce que j’aimerais me faire sucer par toi… en collants chair…

  2. je ne peux pas doubler ta prime, mais je ferais honneur a ta tenue et a tes qualités si tu passais me voir ainsi 🙂

  3. @nanard68 : ça je crois bien, non pas à cause des japonais car à mon avis ils était facile à impressionner mais je dis plutôt ça à cause de mon patron qui se prend des putes régulièrement et qui ne se lasse pas de mes pipes
    @collantissime : tu peux la doubler en me faisant connaitre auprès d’autres blogs 🙂

    • hello,

      en plus de l’oscar une médaille d’or au JO…. y a t il une différence de goût de sperm entre un Japonais et ton patron….

      dispo pour t apprendre l’Anglais, avec ma queue dans ta bouche tu verras c’est mieux pour la prononciatiion…
      schuss

  4. fais nous plaisir avec quelques photos de tes collants, même sans histoire croustillantes, cela fera déjà son effet 😉

    • wow, quelles jambes magnifiques!! Juste envie de te les enlever tout doucement, ces jolis petits collants. Quand est ce que tu nous poste une petite vidéo de tes jolies gambettes?

      A +
      Ath

  5. Très exitant ça, quel chanceux ces japonais ! Si t partante pour un autre bukake et peut etre plus fais moi signe, j’aurais des amis à te présenter et à te faire goûter….. Bisousssss cokins

  6. Un week-end dans une maison sans sortir…. A exécuter les désirs d’un groupe de mec…. ! Tu fixe les limites…. !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *