Le pari perdu d’Angel

Suite des aventures de cette coquine d’Angel. Vous vous souvenez de l’entretien coquin avec son futur patron ? Bon bien sûr elle a été embauchée et elle travaille toujours dans ce resto. Mais la belle a vécu quelque chose de très libertin et coquin il y a quelques mois. Je lui laisse le clavier…

Soirée très arrosée entre amis. Petite partie de poker improvisée. Je ne joue pas mais mon homme si. Les mecs jouent de l’argent. Au début ça va plutôt bien. Je m’installe à côté de lui avec ma mini jupe du soir et mes collants blanc. Ca donne même un petit côté tripot qui me fait sourire.

Et puis la chance tourne. Et l’alcool monte. Tout comme les pertes de mon copain. Le mec est même à sec ! Mais il tente un dernier coup. Il demande donc aux joueurs de lui faire une petite créance. Il joue avec des pions et il paiera plus tard. Mais le mec qui était en train de tout gagner est contre. Il ne fait pas vraiment parti de nos amis. C’est un pote de pote. Bon le genre de mec que t’as pas trop envie de contredire.

Il est donc contre. Petit blanc. Puis le mec me regarde avec insistance. J’avoue ma pause lacive, ma mini jupe, mes talons… l’ambiance… j’avais peut etre un petit air de call girl. Bref manifestement le mec connaissait les penchants libertins de mon mec (voir candaulistes). Et il lance.
« Et ta copine tu peux la jouer si tu veux. »
Blanc. Sourires. Sourires gênés.
Moi ne sachant pas trop où me mettre.
Mon copain me met la main sur la cuisse.
« Pas con. Angel t’en dit quoi ? »
Le mec qui gagnait ne me disait vraiment rien. Mais je suis joueuse. Et plutôt libre avec mon corps.
 » Ok pourquoi pas mais si tu gagnes, c’est moi qui remporte la somme. »
Mon mec : « ok ».
Mais je décide de définir un peu plus les règles : « Mais concrètement si mon mec perds qu’est ce que je dois faire ? »
« Concrètement… et bien si ton mec perds contre n’importe lequel d’entre nous, nous prendrons rendez-vous, tu viendras avec cette tenue et tous les joueurs de cett table (4 joueurs + mon mec) viendront se vider les couilles sur toi. Ca te va ? »
« Ok. »

Je vous passe le suspense. Bien évidemment il perds. D’ailleurs ce mufle n’était pas mécontent de perdre ! Il est vraiment candauliste en fait !! Nous prenons rendez-vous. La rencontre a exactement eu lieu y a 4 semaines dans l’entrepot du mec en question. Et mon mec m’avait même offert un noeud cadeau, j’étais donc comme ça :

angel-black-salope

 

La suite très vite…

Sandy

Sandy

Mariée et salope, j'assume pleinement ma passion pour le cul, dont j'en fais presque un métier. Ouverte à toutes les propositions, je m'amuse à repousser mes limites...

One Comment

  1. Pour moi, c’aurait été le choix n°2 mais avec des bas à la place des collants… Je trouve que rien n’est plus excitant qu’une femme qui porte des bas et des talons….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *