Les 10 hommes politiques qui peuvent me prendre quand ils veulent

En plein procès du Carlton avec notamment DSK en guest star, je me suis penchée (et vous savez que me pencher n’est pas un problème pour moi) sur l’épineuse question : avec quels hommes politiques je pourrais baiser. Attention hein pas la maîtresse, pas d’histoire d’amour. Non, quel homme politique pourrait me prendre, comme ça à l’arrière d’une scène d’un meeting, dans les toilettes dans l’assemblée, finalement quel homme politique pourrait me prendre à la « DSK ».

#1 Manuel Vals

1er ministre, le pouvoir et son style. Je craque complet. Bon Manuel il peut me prendre comme il veut ou il veut mais comme c’est un homme très occupé, je pense qu’une bonne pipe dans sa voiture de fonction sur le chemin de l’Elysée ne lui déplairait pas. Et moi non plus.

#2 Bruno Le Maire

Ce petit air austère, droit dans ses baskets, je tenterais volontiers de pervertir ce père de famille. Je ne vois qu’un moyen : lors d’un dîner officiel, je m’arrange pour être serveuse. Décolleté plongeant quand je le sers, j’arrive à lui montrer mes jambes et mon désir et lui glisse un petit papier dans son dessert : « votre dessert, c’est moi. Rdvs tout de suite dans les toilettes. »

#3 Benoit Hamon

Maintenant qu’il n’est plus au gouvernement, il aura surement un peu de temps. Tiens je lui proposerais bien un rendez-vous rue de Solférino où je jouerais les militantes socialistes totalement dévouée, les jambes grandes écartées sur un bureau.

#4 Olivier Besancenot

Je n’ai encore jamais fait ça sur un vélo. Remarque je crois que je préfère qu’il me prenne sur un chariot de la poste… Je vais essayer de me trouver une adresse du côté de Neuilly pour le choper au courrier…

#5 Pascal Canfin

Ok on dirait un gamin. Ca doit être mon côté maternel. Mais je visiterais volontiers quelques champs avec lui. Petits compensés aux pieds, bas nylon, jupette, je lui ferais tourner la tête 🙂

#6 Jérôme Cahuzac

Bon lui je suis sûr qu’il pourra me baiser sans l’avouer à sa femme. Je vois un truc vraiment cochon avec lui. Je sais pas je le vois bien me partager avec son garde du corps par exemple. Moi ca me va bien 🙂

#7 Bernard Kouchner

Hmmmm le French Doctor ! Alors peut-être un peu vieux, mais je pense que je saurais lui redonner quelques couleurs, peut-être un peu plus vigoureusement que Christine. J’avoue, je me vois bien le sucer : moi à genoux, lui debout, dans les toilettes par exemple, et me prenant la tête pour m’enfoncer sa queue en pleine bouche. J’aime !

#8 Jean-François Copé

Bon il a un peu quitté la scène politique mais lui je le sucerais bien quand il joue du piano. Debout hein, c’est plus simple. Qu’est ce que je suce tout de même…

#9 Alain Juppé

Un futur président ? Un bon investissement pour moi et surtout mon maire 🙂 Si je pouvais avoir un petit entretien très particulier à la mairie, je suis à sa disposition. Hmmm me faire prendre en levrette par le maire dans son bureau !

#10 Philippe Pouton

Surement son côté syndicaliste qui m’intéresse. Moi je vois bien la scène : piquet de grève sur une usine, le crépuscule, les hommes se réchauffent en brûlant une palette. J’arrive en imper, talons aiguilles, porte-jarretelles et bas nylon chair. Je me dirige vers lui, le prend par la salopette (bleue bien sûr), l’emmène derrière les tas de palettes. Je me cambre sur une palette, relève mon imper et lui offre mes fesses. Il n’hésite pas une seule seconde, il me baise. Ses copains matent à travers les palettes. J’adore.

Bonus : DSK

Bon je ne vous le cache pas DSK, c’est pas mon style physique. Mais en imaginant tous ces scenarios, Luc était très excité, dans l’idée hein, que je me fasse prendre par ce gros cochon. Alors quand je peux faire plaisir à mon mari… Donc j’imagine la soirée : Luc m’aurait copieusement servi du champagne, habillée d’une jupe légère, d’escarpins, de bas nylon et d’un porte-jarretelle. Nous savons tous deux DSK à cette soirée. J’aurais dit à mon mari : « si je suis un peu en forme, je le dragouille mais je ne ferais rien. »Les bulles aidant, je vois que DSK ne m’accorde pas un seul regard, bref ça m’énerve. Luc sentant cela me chuchote à l’oreille : « pas chiche de te faire payer par DSK pour qu’il te prenne. » Moi généralement, quand on me dit « pas chiche », ça me pique au vif. Je me dirige d’un pas décidé vers l’énergumène. Je brise le petit cercle autour de lui. Et m’approche de son oreille. « Combien pour me baiser ? » Je me recule. Il me regarde surpris et amusé. Me regarde de haut en bas. Passe une main sur ma cuisse pour faire remonter un peu ma jupe, juste assez pour faire apparaître la bande du nylon de mes bas. Tout le petit cercle autour de lui semble habitué à ses petits jeux. Il me dit : « 200 ? ». « Ok ». Il me prend par la main. Avant de me prendre tout court dans une petite salle fermée. Sur l’affiche c’est moi. Jambe en l’air, sur une table. Là vous ne voyez pas les 200€ qu’il a mis dans mon soutien gorge. Je reviens vers Luc. Lui mets les 200€ dans les mains et lui dit : » si, chiche ».

Vous m’auriez vu avec quel homme politique vous ?

Sandy

Sandy

Mariée et salope, j'assume pleinement ma passion pour le cul, dont j'en fais presque un métier. Ouverte à toutes les propositions, je m'amuse à repousser mes limites...

9 Comments

    • oui j’aime bien le décorum :). Sans en dévoiler trop, tu es élu ou tu travailles pour un appareil de l’état ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *