Patrick, sa collège et le club échangiste

Aujourd’hui je donne la parole, enfin le blog à un fan, qui nous a envoyé une petite histoire qui lui est arrivée la semaine dernière. Une histoire qui nous a beaucoup plu à Luc et moi même. Patrick c’est à toi.

Je travaille dans l’univers des médias dans le sud de la France. Je travaille notamment souvent avec une radio locale et suis très ami avec une des journalistes, une collègue de bureau quoi. Je précise que nous avons tous les deux un conjoint. Et que nous n’avons jamais rien fait ensemble. J’ai été amené à travailler sur le thème du libertinage. Et ce n’était pas pour me déplaire.

Je m’en suis ouvert à cette copine. Bien qu’il ne se soit rien passé entre nous, je trouve qu’elle a un charme fou. Et elle le sait. Je lui raconte cette histoire de libertinage et à quel point ça m’émoustille. Même en y étant jamais allé, j’imagine 1001 choses. Je fantasme dessus. Mais impossible d’y aller avec ma copine. Puis elle lâche innocemment : « Si tu veux on ira voir un de ces jours ce qu’il s’y passe. » Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd.

La semaine dernière nous dînions ensemble comme cela nous arrive souvent. On parle de taf, de tout et puis le vin montant, je lui dis :
 » Et si on y allait ce soir au club échangiste ? »
« Ah. Pourquoi pas. Mais bon regardes je suis en jean basket, pas moyen que je rentre ! »
« Hmmm je crois que j’ai la solution. »
J’avais en fait tout prévu : j’avais amené dans mon sac la tenue complète de la salope coquine. Escarpins et robe fendue et collant transparents (oui suis fan des collants). Surprise et amusée, elle accepta l’aventure.

On entre. Rien que de se retrouver devant la porte nous étions partagés entre angoisse et excitation. Mais bon il n’était pas prévu que nous « fassions » quoique ce soit. Une visite de curiosité. Nous rentrons.

L’ouvreuse regarde ma copine qui comprend immédiatement le message : « oui, oui ne vous inquiétez pas, je vais me changer. » Et elle se change. Elle ressort du vestiaire comme je ne l’avais jamais vu. Plus que sexy. A tomber. La robe qui est en fait une robe très courte, fendue au niveau du torse lui va à ravir. Les escarpins, les  collants… je bande direct il faut bien l’admettre. Petit détail elle est asiatique. Asiatique très très bronzée, quasi black.

Nous descendons. Je dois vous avouer un léger fétichisme sur les pieds. Et la voir comme cela, descendre les escaliers lumineux, en nylon et escarpins, talons aiguilles, se montrer aux hommes présents ce soir là… j’étais transporté.

Nous commandons deux verres. Puis les enchaînons. Les regards se posent régulièrement sur mon amie journaliste qui est clairement la plus belle de la soirée. Puis je commence à me dire que nous pouvions pas être venu juste pour voir. Nous sommes sur deux tabourets de bar. Elles croisent les jambes ce qui fait ce que sa robe remonte très haut. Je lui propose un premier petit défit :
« Le premier mec qui passe devant nous, je lui propose de te caresser les jambes. »
« Oui si tu veux. » l’air détaché me lance-t-elle.
Il ne fallut pas attendre 10 secondes.
« Pardon mai ça vous dérange de caresser quelques secondes les jambes de ma copine ?  » (oui il était devenu plus simple de dire que nous étions ensemble).
« Oh non au contraire. » Ma copine fait apparaître ses jambes et le mec les touches puis les caresse très haut sur la cuisse. Je suis aux anges. Ca l’amuse.

Elle demande à ce que j’embrasse une cougar qui passe devant nous. Je m’exécute.

Puis avec cette jolie robe fendue, je décide de faire apparaître ses petits seins. Un seul geste suffit tellement la robe est souple. Ses seins sont à l’air. Elle adore ses seins. Elle adore qu’on lui touche aussi. Après les avoir caressé, je lui dis qu’il serait préférable que d’autres hommes les touchent.
« Oui. » me lâche-t-elle simplement.
Je dois vous avouer que je ne sais plus trop mais c’était assez rigolo, ils ont défilé à la chaîne pour la peloter. Dès qu’un mec passait je lui proposais. Elle a du se faire peloter par toute la boite.

Nous étions très chaud. Elle décide d’aller danser. Ses talons aiguilles claquent sur le sol. Je décide de la laisser aller seule pour voir. Elle me regarde en dansant de façon provocatrice. Puis un mec arrive derrière elle qui la colle. Il lui sort les seins. Remonte sa jupe jusqu’à la hanche laissant apparaître son string à travers le collant chair. Elle aime ça, elle se cambre et se frotte sur le sexe du mec. Elle joue le jeu de la salope à fond. Je suis sur le canapé et n’en perds pas une miette. Puis un autre mec arrive face à elle. Il lui lèche les seins. Elle lui caresse les cheveux. Ma copine de journaliste à demie nue sur une piste de club échangiste avec deux mecs qui la caressent dans tous les sens. Je n’aurais jamais pensé voir ça. Quel pied. 

Puis elle préfère se faire toucher seulement par celui qui « lui colle aux fesses ». « Il était très doux » me racontera-t-elle après. Ses mains passent partout : ses sens qui sont à l’air, mais aussi ses fesses, il met les mains dans le collant. Seule sa chatte fut caressée à travers le string.

Elle m’avoua avoir adoré sentir ces 4 mains d’étrangers sur elle. Le show dure peut-être bien 40 minutes où les deux mecs se font plaisir avec le joli corps de ma collègue puis le mec tout seul, qu’elle décide de laisser. Elle me dira juste après avoir eu très envie d’être baisée là sur la piste. Mais heureusement elle n’alla pas plus loin. Enfin heureusement… je ne sais pas si ça aurait cassé le truc ou au contraire on aurait été au bout de notre expérience.

Nous nous sommes revus au travail mais nous n’avons pas abordé le sujet. J’ai l’impression qu’elle est gênée, limite qu’elle m’en veut. Certes son copain… mais j’ai tout de même l’impression qu’elle a pris beaucoup de plaisir à jouer et au lieu de le nier, elle ferait mieux de l’assumer : ses exhib, nos petits défis… au final ce n’est pas grand chose et pourtant, elle et moi, avons l’impression d’avoir fait des choses folles et totalement interdites. Le grand frisson pour au final très peu de vraies conséquences.

Il est peut-être temps que j’organise un autre dîner…

Vos recherches coquines pour arriver ici :

  • ma copine en club salope
  • defi coquin
  • defis coquin
  • defis coquins
  • https://yandex ru/clck/jsredir?from=yandex ru;search;web;;&text=&etext=1826 ULIFWb1TBu00jvJETbIejI4wHKc9uAF0CXjvKHHX7SosRw2RjoIcmL9TEcYXsf3WRSyrCEORtHpLHnVfHdMybw ff18650c675c2fc6819e75ee1b42a8ac5b8da40e&uuid=&state=_BLhILn4SxNIvvL0W45KSic

Ces articles de notre blog devraient vous faire plaisir

Sandy

Sandy

Mariée et salope, j'assume pleinement ma passion pour le cul, dont j'en fais presque un métier. Ouverte à toutes les propositions, je m'amuse à repousser mes limites...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *