Quand me femme se fait baiser au cinéma par son amant

Ma femme (oui vous savez, la superbe salope réunionnaise que vous avez déjà vu sur ce blog) a officiellement 3 à 4 amants par an. Je sais, ce n’est pas forcément beaucoup pour un couple libertin candauliste comme nous mais nous ne fréquentons ni les clubs ni le Cap d’Agde. Nous sélectionnons les amants sur des sites libertins comme ici, nous prenons le temps de discuter, puis ma femme rencontre son amant. Cet amant là l’avait déjà sauté quelques semaines auparavant.

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

 

Rendez-vous non coquin dans un centre commercial

Nous décidions de nous voir tous les 3 mais en terrain neutre. Rendez-vous dans un centre commercial pour un petit dîner presque banal. Bon, ma cochonne de femme réunionnaise ne peut pas s’empêcher de s’habiller sexy (mais toujours très chic) : jupe tailleur au dessus des genoux, collants transparents très fin mais légèrement brillants ce qui met en valeur sa peau bronzée, petit haut légèrement transparent, talons aiguilles noirs brillant. Le dîner me montra rapidement que l’amant n’en pouvait plus. Il se permis même, en public, de pauser sa main sur la cuisse de ma femme. Candaulisme quand tu nous tiens…

Il se permis même, en public, de pauser sa main sur la cuisse de ma femme.

Le resto était en face du cinéma. On parlait non nonchalamment des films à voir et nous sommes tombés sur un qui nous plaisait à tous les 3 et que nous n’avions pas vu. Pirates des Caraïbes (oui ça remonte à quelques années cette histoire). Ni une, ni deux, nous étions dans la salle de cinéma. Ma femme au milieu des deux hommes. Élémentaire mon cher Rocco.

Ma femme au milieu des deux hommes.

 

A 3 au cinéma

La salle est dans le noir complet, le film commence. Le jeu aussi. A la faveur des lueurs blanches de l’écran, je remarque la main de l’amant sur la cuisse de ma femme. Mais cette fois-ci il ne s’était pas embarrassé de la jupe : il l’avait remonté pour poser sa paume sur le haut de la cuisse nylonée de ma femme. Son collant brillait à la lueur de l’écran. Cette vision m’excita. Mais je n’étais pas le seul. Ma femme entrouvrit légèrement ses jambes montrant qu’elle était tout à fait à l’aise avec ce petit jeu.
Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Les fauteuils avaient des accoudoirs ce qui ne facilitait en rien les petits jeux sexuels. La main caressait doucement mais surement les jambes de ma femme. Personne n’était plus concentré sur le film. Puis j’imagine sous le coup du désir et de la frustration, ma femme prit la main de l’amant et suça son doigt comme si elle lui faisait une belle fellation. J’en profitais pour mettre moi aussi la main sur l’autre cuisse en collant. Sa jupe se retrouvait au niveau de son string. Il fallait passer à autre chose.

Baisée dans les toilettes

C’est l’amant qui se leva (nous étions au fond d’une salle bien pleine) et pris par la main ma femme. Je les suivis. Nous allions aux toilettes. Sur le chemin, l’amant relevait la jupe de ma femme, en plein couloir, laissant apparaître son joli cul en collant. J’avais presque l’impression qu’on courrait, guidé par un plaisir brûlant.

La porte des toilettes pour handicapés fermée, l’amant mis à genoux ma femme pour se faire sucer. Elle suçait devant moi son amant dans les toilettes d’un cinéma. Superbe spectacle. Il finit par la relever et la plaqua sans ménagement contre le mur. Même si nous essayons d’être discret, j’entendis : « vas-y donne moi ton cul salope ».
Ma femme se cambra un peu plus, l’amant déchira le collant écarte la ficelle du string et s’enfonça dans ma femme.

Là encore elle m’offrait le spectacle d’une magnifique salope : sa tenue très chic s’était soudainement transformée en tenue d’une femme totalement offerte et sous l’emprise de son amant. Bestiale : collant déchiré, elle se faisait tirer les cheveux et traiter de salope par le mec qui la baisait. Et elle disait : « encore, plus fort. »

Je me branlais en regardant ce déchaînement de plaisir brut et ce cul, qui pourtant « m’était réservé » que j’offrais quasiment au premier venu. Tout comme ma femme qui elle aussi du coup, aimait donner du plaisir à des quasi inconnus. Et du coup en prendre. Beaucoup. Puis viens la phrase : « viens me boire ma salope ».

De nouveau à genou, sur le sol des toilettes, cette femme si distinguée dans la vie civile, si élégante, ouvrait grand sa bouche pour boire le sperme de son amant. Sperme qui arriva rapidement mais au lieu de se vider dans la bouche, il se déchargea sur la visage de ma femme qui même si elle avala quasi la totalité, se retrouvait avec du sperme sur les cheveux, sur le visage, sur son haut si chic… N’en pouvant plus, je me déchargeais à mon tour mais bien plus proprement lui mettant tout dans la bouche.

Bien entendu, nous ne sommes pas revenus dans la salle de cinéma et en sortant, si certains étaient attentifs, ils ont surement remarqué les taches de sperme qui souillait encore ma femme… cette magnifique salope.

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Vos recherches coquines pour arriver ici :

  • elle se fait baiser au cinema
  • salope de femme aime baisé au cinéma
  • ma femme se fait baiser
  • baise au cinema
  • ma femme se reserve pour son amant
  • baisse comme une pute au cinema
  • BAISER NOS FEMMES
  • ma femme se donne du plaisir
  • femme ce fait baisé au cinéma
  • candaulisme dans s&lle de ciné

Ces articles de notre blog devraient vous faire plaisir

Couple candauliste invité

Couple candauliste invité

Nous ouvrons régulièrement le blog aux couples candaulistes qui ont envie de partager leurs aventures.

2 Comments

  1. Enfin la belle et douce malbaraise retrouvée 🙂
    Je m’appelle dany et je suis tombé sous le charme de ma belle compatriote… 😉
    Reunionnais moi même je serais plus que ravie de découvrir en profondeur les côtés obscure et inavoués de la belle reunionnaise 😉
    Mon mail : danylloyd974@Gmail.mon
    J’espère avoir un retour de ta part…
    Bises
    Dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *