Top 4 des confidences de Maïna Lecherbonnier

Vous connaissez Maina Lecherbonnier ? Non moi non plus jusqu’à ce que je la découvre chez les zamis de VideoNylon.com dans une interview. Sa personnalité m’a tout de suite beaucoup plus. C’est une écrivaine qui va au bout des choses ! Je vous laisse découvrir son interview entière ici mais j’ai retenu une chose bien précise de cette écrivaine érotique : pour aller au bout de l’expérience, elle s’est proposée à une production de gonzo pour faire un vidéo. J’adore l’idée !! et elle, elle l’a fait ! J’ai choisi une petite photo pour illustrer son passage :

Et puis j’ai lu ses petites chroniques chez Videonylon alors j’ai décidé de lui rendre honneur en faisait un petit top 10 des confidences de Maïna chez VN :

#1 l’Art de la Jalousie/ L’art de l’ adultère

J’ai un souci avec mon chéri. Il rentre tard le soir, ne me parle que de sa collaboratrice, avec qui il voyage sans cesse. Je décide de la rencontrer ! Mon amoureux doit justement se rendre chez ses parents, la semaine suivante. Je refuse de l’accompagner, prétextant un empêchement professionnel. Pour un motif bidon, j’appelle sa collaboratrice et discute longuement avec elle. Je la faire rire tant et si bien qu’elle accepte de dîner avec moi. Je me mets sur mon « 31 », l’invite dans un bon restaurant, prête à lui exposer mes griefs quand soudain, elle me dit :

– Mais, ne t’inquiète pas, ma chérie, je n’aime que les femmes ! ».

Comment imaginez-vous la fin de la soirée ?

#2 L’art de la Masturbation féminine par Maïna

Départ de vacances ! Foule sur la route. La pluie en plus… Mon chéri a insisté pour cette escapade amoureuse, inutile, car cet homme ne me plait plus. Je laisse faire, nous verrons bien.

Je boude à moitié, mais il ne s’en aperçoit pas, ce qui décuple mon agacement. J’aimerais bien qu’il remarque mon mécontentement afin de le faire un peu culpabiliser et se poser des questions sur notre avenir sensuel. J’en ai marre de la situation. Aussi, je prétexte la faim et la fatigue pour une pause-déjeuner. Evidemment, cela fait baisser sa moyenne au compteur.

Tout pour plaire ! A la table à coté, deux beaux garçons s’installent. Bronzés, musclés, genre surfeurs-dragueurs, mais si excitants sur l’instant. Ils parlent de leur destination, l’Espagne. Mon chéri s’absente. Je frotte mes cuisses l’une contre l’autre, m’imagine dans leurs bras sur une plage de naturistes. Je fais glisser délicatement une main vers mon sexe.

Un orgasme contenu mais suffisamment visible pour qu’ils le remarquent m’entraînent dans une ivresse physique exceptionnelle. Devinez dans quel véhicule j’ai terminé le trajet ?!

#3 L’art de Pimenter son couple

Franchement, quelle femme n’a pas vécu cela ?! Un mari qui finit par oublier notre présence, jusqu’à se négliger et ne plus nous faire de proposition sensuelle.

Lorsque j’ai été amenée à faire face à cette situation j’ai accepté un voyage d’affaire en Afrique pendant un mois, sans réfléchir aux conséquences familiales qu’il pourrait entrainer.
Au début, les courriels de mon chéri, étaient succincts, ces phrases respirant une indifférence à mon égard.
Puis, j’ai ressenti son désir de revenir, ses envies se préciser, son amour l’enivrer.

Quand je suis revenue au domicile conjugal, je me suis faîte accueillir par un dîner aux chandelles. « A quand le prochain voyage ? » ai-je pensé ?!

#4 L’Art du Baiser par Maïna

L’hiver dernier, je suis invitée par un amant à passer quelques jours à l’hôtel Péninsula,l’un de ces palaces typiquement « so-british »de Hong-Kong.

Le premier jour, dans l’ascenseur, il m’explique la technique du baiser oriental.
Avec beaucoup d’application, j’essaie de mettre en pratique son explication. Aussi, je lui attrape la lèvre du dessous avec ma bouche avec tant de force, que je finis par le mordre. Force m’est d’avouer que ce baiser n’est pas le plus aisé.

– Aie ! », hurle-t-il.

Nous partons alors nous un grand éclat de rire. D’un raté, j’ai appris qu’en matière de libertinage, on peut aboutir à un succès.
Je décide donc d’appuyer sur le bouton de l’ascenseur nous amenant au business center.

En quelques minutes, grâce à la magie d’internet, nous connaissons toutes les techniques du french kiss, baiser russe, indien etc…Je ne pensais pas suivre un cours pratique sur l’art d’embrasser à Hong-Kong !

En langage populaire, embrasser quelqu’un sur la bouche, c’est lui rouler un patin (patin qui voulait dire autrefois un chiffon mouillé, allusion à la langue) ou une pelle ( creuser profond dans la bouche du partenaire comme avec une pelle).

Savez-vous pourquoi on dit aussi rouler une galoche ?

Réponse : c’est à la suite d’une mauvaise interprétation de patin, compris à tort comme un chausson, que l’on dit rouler une « galoche».

Attention : Si vous tombez amoureux( se) d’un cordonnier, méfiez vous de ne pas vous tromper de galoche !

Et vous, vous pensez quoi de Maina ? J’aimerais beaucoup la rencontrer en fait…

Vos recherches coquines pour arriver ici :

  • maina lecherbonnier nue
  • maina lecherbonnier
  • maina lecherbonnier gangbang
Sandy

Sandy

Mariée et salope, j'assume pleinement ma passion pour le cul, dont j'en fais presque un métier. Ouverte à toutes les propositions, je m'amuse à repousser mes limites...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *