Top 5 des plus belles histoires candaulistes du blog

Le candaulisme est sur toute les bouches et dans tous les slips. Si. C’est l’une des pratiques libertines les plus tendances à l’heure actuelle. Que ce soit en club libertin, dans des soirées privées ou des moments de la vie, voir sa femme se faire baiser par d’autres hommes et y prendre du plaisir revient rapidement dans les conversations libertines.

Offrir sa femme à d’autres hommes est ZE tendance du monde libertin. 

Nous évidemment avec ma femme ça fait quand même 7 ans qu’on vous parle candaulisme et candauliste sur notre blog coquin. Oui 2012 pour nos premiers articles sur le candaulisme, où je venais découvrir que ma femme était une véritable salope et que j’adorais ça. Et j’adorais vous en parler ici, continuer notre expérience candauliste jusqu’à l’exhiber ici sur notre blog libertin.

Une façon de revivre nos pratiques candaulistes avec vous comme voyeur et même acteur avec vos commentaires.

Et puis petit à petit d’autres nous rejoins dans nos activités candaulistes, notre envie de les partager. Des couples, des femmes qui partagent avec nous leur expérience candau et qui nous gratifie même souvent de photos et vidéos sexy.

Je dois bien avouer que j’adore lire chacune des histoires et recevoir les photos et vidéos. J’adore échanger avec les couples et les fans de ma femme ou des autres demoiselles du blog. D’ailleurs j’aime beaucoup aussi converser sur notre compte Twitter ou Instagram avec tous ceux pour qui le mot candaulisme n’est pas un gros mot.

J’avais donc envie de vous faire un petit classement des histoires candaulistes que vous avez pu lire ici. Un classement évidemment subjectif, et je serais vraiment content d’avoir vos avis en commentaire. De quelle histoire auriez-vous aimé être le cocu ou au contraire être l’amant ? Dans quelle histoire avez-vous imaginer votre femme ?

Quand ma femme fait la pute

Ma femme fait la pute

Quand ma femme fait la pute

C’est le fantasme de beaucoup de libertine et de candauliste. Voir sa femme faire vraiment la pute. Se faire baiser pour de l’argent. Sandy en ayant très envie elle a sauté le pas. Et son premier client. Une des expériences fondatrice du blog, avec évidemment sa relation si particulière avec son patron. Extrait :

Tout ça est né d’une sorte de pari, d’excitation avec mon mari devant qui je n’ai pas encore baisé officiellement avec un autre homme. Il y pense sérieusement, comme par exemple le club échangiste, et tourne autour du pot depuis un moment.

Lire la suite de Quand ma femme fait la pute

Quand Julia se fait baiser devant son mari

salope en porte-jarretelles et bas nylon

Julia se fait baiser devant son mari

C’est la toute première expérience candauliste de Julia (et la seule qu’elle nous a raconté pour l’instant sur le blog) mais quelle expérience ! On sent toute la fraîcheur de la situation : le plaisir troublant qu’éprouve Julia à se faire toucher par un autre homme devant son mari. Et le plaisir qu’il y prend. Une découverte du monde du candaulisme qui va en faire bander plus d’un. Extrait :

Son ami (appelons le P) n’a même pas hésité un instant, j’ai eu à peine le temps de comprendre ce qu’il venait de lui proposer que je sentais déjà la main de P remonter le long de ma cuisse, s’en est suivit un frisson qui me parcouru tout le corps.

Marc, qui avait finalement l’air aussi surpris que moi de sa proposition semblait fasciné de voir un autre homme poser sa main sur moi.

Lire la suite de : Me faire baiser devant mon mari

Ma salope de la Réunion chez les garagistes

réunionnaise salope

Ma femme réunionnaise est une salope

Alicia et David partageait le même fantasme : offrir un gang-bang impromptu à sa femme. Alicia voulait le lieu sale, improbable et ne voulait pas choisir (ni revoir) ses amants de quelques heures. Sur la route des vacances ils trouvent le lieu parfait : un garage. Pour une femme aussi élégante, belle (mannequin), distinguée et raffinée, s’offrir sans aucune retenue à des garagistes était le scénario idéal. Vous n’allez pas pouvoir résister longtemps à la lecture de ce récit. Et vous allez surement vous laisser tenter par un bac pro mécanique. Extrait :

Nous arrivons en début d’après-midi à notre hébergement. On s’installe puis d’un regard complice nous nous mettons en mode « fantasme ». Sa tenue allait être un tailleur plutôt sexy mais en même temps distinguée, la jupe remontant mi-cuisse, des portes-jarretelles, des bas chairs transparents, des talons aiguilles escarpins très ouverts et ses superbes jambes noires (oui c’est vrai qu’elle les porte tout le temps).

Lire la suite de : Me faire baiser devant mon mari

Exhibe et plus à un livreur

Lady Nylon exhibe

Exhibe de Lady Nylon à un livreur

L’un des fantasmes les plus courus pour les candaulistes et ceux qui adorent que leur femme s’exhibe c’est le livreur. Avouez c’est pratique. C’est le hasard qui décide qui arrive, il y a une sorte d’intrusion dans l’imité, une limite dans le temps… idéale pour une exhibe ou pour un peu plus. Lady Nylon et son copain ont testé pour vous le livreur de pizza. Un grand classique. Extrait :

Je le fais entrer. Je me retourne pour prendre l’argent sur la table. Je fais mine de me tenir la hanche pour remonter quelque peu ma nuisette. Voilà le spectacle auquel il avait droit.

Lire la suite de : Me faire baiser devant mon mari

Rendez-vous libertin dans une casse

rendez-vous libertin dans une casse

rendez-vous libertin dans une casse

Un peu même délire qu’Alicia et ses mécanos. Angel, black aussi mais antillaise, s’est vu donner un rendez-vous libertin un peu particulier : une casse. Un homme rencontré sur un réseau libertin lui proposait ce délire. Un petit imper, des escarpins et voilà la belle au milieu des épaves. Extrait :

Après un chemin boueux, nous arrivons dans un lieu entouré de plusieurs étages de carcasses de voitures ce qui finalement nous isolait un peu du reste de la casse. Un éclairage public blafard éclairait l’endroit.

Lire la suite de : Me faire baiser devant mon mari

 

Alors que pensez-vous de ces récits, de ces beautés, de leurs fantasmes, de ceux de leurs maris ou compagnons ? Je prends un plaisir dingue à lire et relire le récit de chacune de ces « salopes » qui osent le libertinage, le candaulisme, qui osent aller jusqu’au bout de leurs fantasmes, de leurs envies, de leurs délires. La vraie liberté. Vous êtes des reines mesdames. 

Luc

Luc

Mari comblé et candauliste de Sandy. J'adore écrire les aventures de ma femme. Mais je crois que je préfère encore les voir en vrai...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *